Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Solidarité avec les sans-papiers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Solidarité avec les sans-papiers !   Jeu 2 Aoû - 21:18

Lettre d'information des syndicats, sections syndicales et unions locales CNT
du Nord Pas-de-Calais


--------------------------------------------------------------------------------


COMMUNIQUE DU COMITE DES SANS-PAPIERS DU NORD

Au 47ème jour de grève de la faim, le préfet du Nord expulse de la Bourse du travail de Lille les sans-papiers grévistes et rafle les autres !

L’ultimatum annoncé hier par voie de presse du Préfet a été aussitôt suivi du blocus, dès 23h, de la Bourse du Travail de Lille par les policiers de la BAC. Un sans papier a été arrêté juste à la porte, les 169 sans papiers à l’intérieur ne pouvant plus sortir de la Bourse du Travail.

Ce mercredi 1er Août 2007, dès 6h du matin, plus de 40 véhicules de CRS ont encerclé la Bourse et, une fois à l’intérieur, se sont mis à trier les Sans Papiers sous le prétexte fallacieux d’un contrôle d’identité. Quelques uns ont été conduits à l’extérieur, d’autres ont été amenés dans les commissariats de la métropole et des grévistes de la faim dans les hôpitaux de Douai, Armentières, Seclin, Tourcoing, Roubaix, CHR de Lille et Saint-Vincent et Saint-Philibert à Lille etc.…

Si l’expulsion de la Bourse s’est faite sans violences notables, il s’agit là d’une nouvelle provocation répressive contre les Sans Papiers au 47 eme jour de grève de la faim. Le Préfet déclare selon l’AFP que l’intervention policière était « indispensable sur le plan sanitaire, de l’hygiène et de la sécurité, et justifiée sur le plan juridique ». Le CSP 59 aura la décence de laisser à la Justice l’appréciation sur le caractère justifié ou non sur le plan juridique de l’évacuation. Il dénonce avec fermeté le fait que le Préfet se substitue à la Justice. Une fois n’est pas coutume, ne sont-ce pas les mêmes procédés qui ont conduits par eux fois les tribunaux de Créteil, de Lille et la Cour d’Appel de Douai à désavouer M. CANEPA. La même Préfecture s’est même permise d’inventer l’article 78.2.8, qui n’existe pas dans le code de procédure pénale, pour justifier les arrestations de sans papiers diffuseur du tract d’appel à la conférence du magistrat PORTELLI.

Selon l’AFP, le Préfet déclare même que : « 76 sans papiers ont été placés en garde à vue pour l’examen de leurs situations ». Depuis quand place-t-on des sans papiers en garde à vue comme de dangereux criminels pour décider ensuite de leur sort ?! A l’heure actuelle affirme clairement qu’il y avait 170 sans papiers dont 56 grévistes de la faim reconnus par le CSP 59 assignés à la Bourse du Travail par les rondes de la BAC jusqu’à 6h du matin.

Le Préfet continue le double langage qui consiste à nier sans le paraître l’existence d’une grève de la faim qu’il a lui-même provoqué. Selon l’AFP il ne reconnaît qu’une « quarantaine se prétendant en grève de la faim (qui ) feront l’objet médical par précaution et seront ensuite laissés libres ». M. CANEPA est bien obligé de prendre quelques précautions quand il réduit à « 5 présentant les symptômes d’une grève de la faim (qui) ont été hospitalisés ». Le CSP 59 a repéré pour l’instant 38 hospitalisations et nous sommes à cet instant sans nouvelles des autres.

Dans sa grande magnanimité, le Préfet se permet de donner rendez-vous le 31 août prochain, soit au 77 eme jour de la grève de la faim à « toutes les bonnes volontés pour examiner au cas par cas les dossiers qui méritent de l’être ».

Pour qualifier la liste des grévistes de la faim, des 60 kidnappés le 15 juin dernier et des 12% (laissés pour compte des accords Delarue) déposée par le CSP 59, la LDH, le MRAP et la CIMADE ,en compagnie de Mg Gaillot le 31 juillet de « fantaisiste », le Préfet évoque un « violeur », un cas de « mariage forcé » et d’autres « déjà régularisés ». Décidément, M. CANEPA a des difficultés à respecter la séparation des pouvoirs entre le pouvoir exécutif qu’il représente et le pouvoir judiciaire. Quant aux autres « déjà régularisés » auxquels fait allusion M. CANEPA, le CSP 59 fait remarquer qu’il s’agit d’abord d’une liste de rappel contenant les noms de 59 personnes en longue attente d’une visite médicale à l’ANAEM pour obtenir la carte d’un an ou de dix ans et de 35 autres régularisés en attente du premier récépissé. Le simple fait de présenter comme « fantaisiste » une telle liste montre le peu de sérieux de M. CANEPA.

Ajoutons enfin que parmi les arrêtés de ce matin, le premier à avoir été libéré s’est vu remettre un document préfectoral le dépossèdant de son récépissé de demande d’asile à l’OFPRA alors qu’il est en attente de la décision de la commission de recours de l’OFPRA. Le document remis considère, avant même que cette commission n’ait siégé que le demandeur d’asile guinéen ne peut « se prévaloir des dispositions des articles 3 et 8 de la Convention Européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales ». Le CSP 59 considère d’une part que la Préfecture n’a pas à se substituer à la commission de recours de l’OFPRA et conseille d’autre part à M. CANEPA de prendre langue avec MM. BOLLORE et SARKOZY pour qu’ils l’informent des 130 morts et plus causés par la répression de leur ami le dictateur Lansana CONTE ces derniers mois en Guinée.

M. CANEPA, vous n’êtes ni crédible, ni sérieux. Toutefois, vous avez entre vos mains la santé et la vie des grévistes de la faim. Votre action répressive d’aujourd’hui, à l’instar de ce qui ce qui s’est passé le 15 juin pourrait multiplier le nombre actuel de grévistes reconnus par le CSP 59. En effet, depuis le 25 juillet, jour de l’installation des grévistes à la Bourse du Travail, l’opinion publique est témoin du formidable travail citoyen et civique effectué pour éviter justement que le désespoir des sans papiers ne se transforme en acte hors-loi ; c’est à dire que des sans papiers n’ayant reçu aucune première réponse ou étant encore en procédure de demande d’asile ou relevant d’autres Préfectures ne viennent s’ajouter à ceux qui ont construits leurs dossiers conformément aux demandes de vos services et aux exigences de l’accord DELARUE.

Le CSP 59 vous tient par avance pour responsable de toute conséquence dramatique qui découlerait de votre irresponsabilité et de votre mépris pour les étrangers sans papiers.

Lille, le 1er août 2007.
Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos, 59000 Lille - Tél: 06.80.57.50.61 - Fax : 03.20.74.16.68 – E-mail : csp59@wanadoo.fr


--------------------------------------------------------------------------------

Extrait du communiqué de soutien de l'UL-CNT de Lille :

L’union locale des syndicats CNT de Lille et ses environs exprime son indignation face aux méthodes toujours plus répressives de l’Etat à l’encontre des sans-papiers et apporte tout son soutien aux victimes des politiques racistes et inhumaines. [...] Elle réaffirme la nécessité d’une solidarité internationale entre les peuples au-delà des frontières, des cultures et des Etats.

ul-lille@cnt-f.org
http://www.cnt-f.org/59-62


--------------------------------------------------------------------------------


Union régionale interpro du Nord Pas-de-Calais
UR-CNT, 1 rue Broca, 59000 Lille
Tél : 03 20 56 96 10
Courriel : ur59-62@cnt-f.org
Site web : http://www.cnt-f.org/59-62

Union locale interpro de Béthune et environs
UL-CNT, 558 rue de Lille, 62400 Béthune
Courriel : ul-bethune@cnt-f.org
Permanence le vendredi de 17 à 19 h

Union locale interpro de la métropole lilloise
UL-CNT, 1 rue Broca, 59000 Lille
Tél : 03 20 56 96 10
Courriel : ul-lille@cnt-f.org
Permanence le mardi de 18 à 19 h

---------------------------------------------------

Pour résilier votre abonnement ou modifier vos options, allez sur
https://listes.globenet.org/options/liste-cnt-infos-nord
puis tapez votre adresse courriel et votre mot de passe.

Pour s'abonner ou envoyer des infos, écrire à liste-cnt-infos-nord-owner@cnt-f.org

Les camarades mandatés par la CNT peuvent poster directement en écrivant à liste-cnt-infos-nord@cnt-f.org

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   Sam 4 Aoû - 23:42

Des sans papiers de Lille déportés vers Bordeaux

Lu sur Indymédia Paris : "Soixante-sept sans-papiers, dont des grévistes de la faim, évacués mercredi de la Bourse du travail de Lille, étaient toujours en garde à vue jeudi matin et 36 ont été placés en centres de rétention à Lille, Toulouse et Bordeaux, a-t-on appris auprès de la préfecture du Nord.

Selon la préfecture, sur environ 120 sans-papiers, en majorité des Guinéens et Algériens, interpellés mercredi matin par la police, 67 se trouvaient toujours en garde à vue qui a été prolongée de 24 heures jeudi matin.

Trente-six autres sans-papiers font l'objet d'une mesure d'éloignement et ont été transférés depuis mercredi dans des centres de rétention à Lille-Lesquin, Toulouse et Bordeaux, a ajouté la préfecture.

Enfin une vingtaine de personnes, dont certaines avaient été hospitalisées et d'autres placées en garde à vue, ont été laissées libres soit parce qu'elles sont en règle ou régularisables ou bien parce que leur situation ne permet pas de mesure d'éloignement, a-t-on indiqué de même source.

"Ces personnes libérées continuent la grève de la faim", a assuré à l'AFP Roland Diagne, porte-parole du Comité de soutien aux sans-papiers du Nord (CSP-59), précisant que certaines étaient encore hospitalisées.

Le CSP-59 devait effectuer jeudi un tour des commissariats et des hôpitaux de la région avec le soutien du Pr Albert Jacquard, "pour prendre des nouvelles" des sans-papiers.

Parmi les 120 personnes interpellées mercredi, une soixantaine affirmaient observer une grève de la faim, pour certaines depuis le 15 juin, afin d'obtenir une régularisation.

Elles étaient installées avec des tentes depuis le 25 juillet dans le parc de la Bourse du travail de Lille, où les policiers les ont interpellées.

Solidarité Totale avec les sans papier

contre le ministère de la honte et du racisme institutionel
Mis en ligne par libertad, le Samedi 4 Août 2007, 13:41 dans la rubrique "Actualité".

http://endehors.org/news/des-sans-papiers-de-lille-deportes-vers-bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   Mar 7 Aoû - 22:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   Jeu 9 Aoû - 20:53

Un enfant sans-papiers dans le coma à Amiens après une chute en fuyant la police
U n enfant russe de 12 ans, sans-papiers, était hospitalisé dans un état très grave jeudi à Amiens après être accidentellement tombé du 4e étage de son immeuble en suivant son père qui aurait voulu fuir en descendant par les balcons alors que la police venait interpeller la famille.

"L'enfant est dans un état grave, on pense que son pronostic vital est engagé", a déclaré à la presse le procureur de la République d'Amiens Patrick Beau, précisant que l'enfant était dans le coma et souffrait d'un grave traumatisme crânien et d'importantes lésions cérébrales.

Les trois membres de la famille, dont le père, âgé de 33 ans et très légèrement blessé, et la mère de 29 ans ont été évacués vers le CHU d'Amiens.

Vers 07H45, des policiers et un interprète se sont présentés au domicile de la famille, dans un quartier nord d'Amiens, pour la contraindre à comparaître au commissariat pour une audition, selon le parquet d'Amiens.

Ayant épuisé tous ses recours depuis son arrivée en France il y a deux ans environ, les trois membres de la famille se trouvaient en situation irrégulière sur le territoire.

Cherchant à échapper à l'interpellation, le père de famille aurait entrepris de descendre le long de la façade de l'immeuble par les balcons de ses voisins, selon M. Beau, qui a affirmé que les policiers n'avaient pas pénétré dans l'appartement au moment des faits, mais s'apprêtaient à le faire grâce à l'aide d'un serrurier.

"Son fils, qui l'avait suivi, a alors chuté et est tombé dans le jardin de la cour intérieur de l'immeuble", a ajouté le procureur. Le père aurait alors sauté d'un étage inférieur ou aurait fini de descendre le long des balcons pour retrouver son enfant, a-t-il indiqué, soulignant que les conditions de l'accident restaient "incertaines".

"C'est ce qu'on déduit actuellement", a déclaré M. Beau, qui a confié une enquête à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour déterminer précisément les conditions d'intervention des policiers, les gestes de chacun des membres de la famille au moment des faits et également les raisons qui ont poussé l'enfant à suivre son père le long de la façade.

"La famille était arrivée en France en 2003 et ses demandes d'asile avaient été rejetées", selon Dominique Mullet, membre du Réseau éducation sans frontière (RESF), qui vient en aide aux sans-papiers.

Selon lui, la mère de famille avait déjà répondu à une convocation en se rendant au commissariat du quartier avec son fils. La famille, invitée à revenir mardi dernier avec le père, n'avait en revanche pas répondu à cette deuxième convocation, provoquant, selon lui, la décision du procureur d'ordonner leur convocation d'office.

"Il y a eu des précédents sur Amiens de personnes convoquées au commissariat ou à la gendarmerie et ensuite arrêtées et conduites au centre de rétention, cela créé un doute et une crainte", a estimé Rachel Vierteix, également membre de RESF.

"Il y a une escalade policière, cela devient aberrant qu'on en arrive à des drames comme celui-là", a dénoncé Mélanie Moisan, autre militante de RESF.

Source : http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?url=http%3A//actu.orange.fr/articles/a-la-une/Un-enfant-sans-papiers-dans-le-coma-a-Amiens-apres-une-chute-en-fuyant-la-police.html

Commentaire personnel de JC : il me semble que l'on atteint un summum de l'horreur en qualifiant un enfant de... sans papier comme si un tel enfant était différent d'un enfant... avec papier, comme si pour être un enfant il fallait un quelconque papier ! Et bien sûr, comme d'hab, la Police sera... blanchie !

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
Akrate



Nombre de messages : 27
Age : 45
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   Jeu 9 Aoû - 21:18

Bonjour à tous,
Ce dont je m'étonne le plus dans le drame des sans-papiers, c'est la réaction de M. et Mme tout le monde qui n'hésitent pas à adopter un profil mi fataliste mi réaliste face à la situation : "on ne peut pas offrir du travail à tout le monde ! Ces braves personnes se sont donc mises dans la gueule du loup. Ils ne savent pas que les résidents eux-mêmes ne trouvent pas de travail."
C'est oublier qu'ils justifient, sans le dire, la politique des Etats qui favorisent la mobilité des capitaux mais pas des personnes. Foutu non sens ! non ?
Mais ptêt qu'ils en manquent de bon sens, et que l'exploitation s'est toujours développé sur l'indifférence des masse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   Sam 11 Aoû - 16:29

Yep Akrate, tout-à-fait d'accord avec toi...le troupeau de moutons bêlants se drape dans son égoïsme forcené...le seul enrichissement que je puis admettre, c'est celui des cultures et des ethnies...

Bien frat compagnon,


Alain.

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solidarité avec les sans-papiers !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solidarité avec les sans-papiers !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Hortefeux, les sans-papiers ne sont pas propres
» Sans-papiers: le bon plan des policiers
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ? ]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Sans papiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Politique délirationnesque...ou même franchement abjecte...-
Sauter vers: