Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Idioties divines...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Idioties divines...   Jeu 26 Juil - 0:02

Sur l’excellent site Enrico Riboni :
http://www.christianisme.ch/christianisme.htm

Idioties divines / Jésus, un dieu stupide ?

Les chrétiens admettent parois que leurs sectes - eux disent leurs « églises » - se comportent bien trop souvent de manière criminelle. Mais, insistent-ils, ce ne sont là que perversions et déviations, car le point central du christianisme est « le message - le message » - un chrétien moyen est capable de répéter cette expression des dizaines de fois jusqu'à ce qu'on lui demande, de guerre lasse "Et quel est donc ce message ?" . "Jésus a dit « aimez-vous les uns les autres ». Je n'insisterai pas ici sur l'extrême banalité de ce message, mais admettons que ce soit là le sommet de la pensée du Dieu incarné des chrétiens. Cet homme-dieu a dit une phrase digne de respect. Soit. Qui n'a pas dit une phrase digne de respect dans sa vie ? Hitler a vaillamment défendu la prière à Jésus à l'école, prononçant de belles phrases sur les mérites du christianisme. En cherchant bien, on trouverait certainement aussi des bons mots de Staline. Mais « non », insistent les chrétiens, Jésus est « exemplaire. Exemplaire ». Il a dit maintes choses très sages. Soit. Qu'a-t-il dit ? Je me me suis plongé dans le Nouveau Testament pour découvrir quelques sages actions et enseignements de Jésus, incarnation du Dieu Tout Puissant et Omniscient des chrétiens. Hélas, l'impression que j'ai obtenu par cette lecture est celle d'un imbécile qui maudit des arbres et donne de très mauvais conseils. Si ceci est l'incarnation du dieu omniscient, alors l'on peut s'étonner que l'univers qu'il a crée soit en état de marche. Peut-être est-ce là le vrai miracle: un dieu idiot peut créer un univers fonctionnel...
Nous voilà prêts à suivre les exploits et les bons conseils de Jésus.

Jésus Maudit un arbre

« Le lendemain, à leur sortie de Béthanie, il eut faim. Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il n'y trouverait pas quelque chose. Et s'étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas le temps des figues. S'adressant à lui, il dit : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! « Et ses disciples écoutaient. »
[Evangile de Marc, 11:12-14. Cette édifiante histoire apparaît aussi dans l'évangile de Luc]
Seul un imbécile peut maudire un arbre parce que il n'a pas de fruits hors saison. Et le fait qu'il l'a fait devant ses disciples montre un manque de dignité assez déconcertant.

Jésus explique comment on part en voyage

« Ayant réuni les Douze, il leur donna puissance et autorité sur tous les démons et il leur donna de guérir les maladies. Il les envoya proclamer le Règne de Dieu et faire des guérisons, et il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n'ayez pas chacun deux tuniques.(...)" »
[Evangile de Luc, 9:1-3]
2 explications sont possibles: soit Jésus n'a jamais voyagé et est pour le moins un peu naïf, soit il était un sadique et voulait que ses disciples en bavent à max.

Jésus croit-il que les chameaux aussi sont stupides que lui ?

« Mais Jésus leur répète : « Mes enfants, qu'il est difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu. « Ils étaient de plus en plus impressionnés ; ils se disaient entre eux : « Alors qui peut être sauvé ? »
[Evangile de Marc, 10:25-26]
Sans prétendre être un expert en chameaux, j'ai eu l'occasion d'en voir un certain nombre le long du Nil et dans les oasis du Sud Tunisien. Combien essayaient de passer par le trou d'une aiguille ? Aucun. Avez-vous déjà vu un chameau assez stupide pour essayer ? La comparaison est stupide. Mais ce qui est fascinant est que les disciples furent de plus en plus impressionnés par la comparaison ridicule de leur gourou, et que les chrétiens contemporains aiment citer cette phrase idiote, imaginant peut être que, dans les longues soirées d'étés, les bédoins s'amusent à planter une aiguille dans le sable et à observer les chameaux qui essayent en vain de passer à travers sa tête.

Les non-croyants aux enfers, les croyants immunisés contre les poisons

Et il [Jésus réssuscité] leur dit : " Allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront dans leurs mains des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, cela ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains à des malades, et ceux-ci seront guéris ».
[Evangile de Marc, 16:15-18]
J'adore ce passage. Il contient la quintessence de l'intolérance chrétienne ("si tu crois pas tu vas en enfer") et en même temps il nous annonce ce que vont réussir à faire les chrétiens ! Avez-vous déjà vu un prêtre se promener en tenant à la main ne serais-ce que un seul serpent ? Etre immunisé du poison ? Je me demande si on trouverait des volontaires assez sûrs de leur foi pour faire une expérience de survie au cyanure.

Malheur aux pauvres et égorgez tous les mécréants!

« Il [Jésus] dit donc : « Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain pour se faire investir de la royauté et revenir ensuite.
« Il appela dix de ses serviteurs, leur distribua dix mines et leur dit : « »Faites des affaires jusqu'à mon retour. » » »
« Mais ses concitoyens le haïssaient et ils envoyèrent derrière lui une délégation pour dire : « »Nous ne voulons pas qu'il règne sur nous. » » »
Or, quand il revint après s'être fait investir de la royauté, il fit appeler devant lui ces serviteurs à qui il avait distribué l'argent, pour savoir quelles affaires chacun avait faites.
« Le premier se présenta et dit : « »Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. » » »
« Il lui dit : « »C'est bien, bon serviteur, puisque tu as été fidèle dans une toute petite affaire, reçois autorité sur dix villes. » » »
« Le second vint et dit : « »Ta mine, Seigneur, a produit cinq mines. » » »
« Il dit de même à celui-là : « »Toi, sois à la tête de cinq villes. » » »
« Un autre vint et dit : « »Seigneur, voici ta mine, je l'avais mise de côté dans un linge. »
« Car j'avais peur de toi parce que tu es un homme sévère : tu retires ce que tu n'as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé. » » »
« Il lui dit : « »C'est d'après tes propres paroles que je vais te juger, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme sévère, que je retire ce que je n'ai pas déposé et que je moissonne ce que je n'ai pas semé. »« Alors, pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque ? A mon retour, je l'aurais repris avec un intérêt. » » »« Puis il dit à ceux qui étaient là : « »Retirez-lui sa mine, et donnez-la à celui qui en a dix. » » »« Ils lui dirent : « »Seigneur, il a déjà dix mines ! » » -« Je vous le dis : à tout homme qui a, l'on donnera, mais à celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré. Quant à mes ennemis, ces gens qui ne voulaient pas que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les devant moi ».
[Evangile de Luc, 19:12-27]
Cette traduction de la Bible dit "mines". D'autres traductions parlent de Talents, une unité monétaire, qui par chance inouïe pour les prélats chrétiens, s'appelle talents comme ... les talents, ce qui a permis à des générations de prêtres de présenter cette histoire comme une allégories aux ouailles: non, Jésus n'encourage pas la spéculation, il veux que chacun fasse fructifier ses talents. Et bien non. C'est pas ça. Ceux qui ne spéculent pas ou spéculent mal seront punis! Voilà l'enseignement de Jésus. Et la touche finale de "égorgez-les devant moi", elle est d'autant plus troublante qu'à l'époque, dans l'Empire Romain, tuer son esclave était un meurtre.

Faites-vous eunuques pour Le Royaume!

[Jésus parle de mariage]: Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas ce langage, mais seulement ceux à qui c'est donné. En effet, il y a des eunuques qui sont nés ainsi du sein maternel ; il y a des eunuques qui ont été rendus tels par les hommes ; et il y en a qui se sont eux-mêmes rendus eunuques à cause du Royaume des cieux. Comprenne qui peut comprendre ! »
[Evangile de Matthieu, 19:11-12]
En effet ... comprenne qui peut. Origène, fondateur du mouvement monastique, prit la chose à la lettre, comme bien des moines de l'aube du christianisme. Les moines certes ne se mutilent plus dans la chair, mais continuent à faire voeux de chasteté.

Ne vous marriez pas !

[Jésus parle avec des Sadducéens, des gens qui contestaient qu'il y ait résurrection]:
Jésus leur dit : « Ceux qui appartiennent à ce monde-ci prennent femme ou mari. Mais ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir et à la résurrection des morts ne prennent ni femme ni mari.
[Evangile de Luc, 20:34-35]
Bon. Puisqu'il ne dit nulle part que les gens mariés ont une chance de réssusciter, la conclusion logique est que seuls les prêtres catholiques et quelques autres clélibataires endurcis réssusciteront. Ce sera une résurrection en petit comité.

Marrier une femme divorcée, c'est commettre l'adultère

[Jésus parle]: Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme - sauf en cas d'union illégale - la pousse à l'adultère ; et si quelqu'un épouse une répudiée, il est adultère.
[Evangile de Matthieu, 5:32]
Oui, vous avez bien lu. No Comment.

Jésus et la famille

[Jésus parle]: « N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive. Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa maison.« Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
[Evangile de Matthieu, 10:34-37]
Jésus est venu foutre la merde ... on s'en doutait, vu le résultat, voici donc la confirmation. Amen !

Sectarisme

[Jésus parle]: « Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
[Evangile de Luc, 14:26]
Le rejet des membres de sa famille au profit de la communauté religieuse est habituellement considéré de nos jours comme un indice fort de sectarisme. Le christianisme est une secte qui a réussi.

Jetons les cochons dans la mer!

Et aussitôt que Jésus eut débarqué, vint à sa rencontre, des tombeaux, un homme possédé d'un esprit impur : il avait sa demeure dans les tombes et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne, car souvent on l'avait lié avec des entraves et avec des chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les entraves, et personne ne parvenait à le dompter.
Et sans cesse, nuit et jour, il était dans les tombes et dans les montagnes, poussant des cris et se tailladant avec des pierres. Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria d'une voix forte : " Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu Très Haut ? Je t'adjure par Dieu, ne me tourmente pas ! "
Il lui disait en effet : " Sors de cet homme, esprit impur ! "
Et il l'interrogeait : " Quel est ton nom ? " Il dit : " Légion est mon nom, car nous sommes beaucoup. "
Et il le suppliait instamment de ne pas les expulser hors du pays. Or il y avait là, sur la montagne, un grand troupeau de porcs en train de paître.
Et les esprits impurs supplièrent Jésus en disant : " Envoie-nous vers les porcs, que nous y entrions. " Et il le leur permit. Sortant alors, les esprits impurs entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer, au nombre d'environ deux mille, et ils se noyaient dans la mer.
[Evangile de Marc, 5:2-13]
Merci petit Jésus ! 2000 cochons sont perdus. 2000 bête sympathiques, dont les grognements égayaient la campagne et dont l'élevage fournissait les moyens d'existence à un certain nombre de familles ont étés sauvagement tués par l'action du dieu incarné. Et il est légitime de supposer que l'éleveur à qui ils appartenaient n'avait pas d'assurance prévoyant le cas de "dieu incarné précipitant miraculeusement les cochons dans la mer". La suite de l'histoire dit que les habitants du lieu virent ce qui s'était passé et "ils se mirent à prier Jésus de s'éloigner de leur territoire". Autant dire qu'ils étaient pas vraiment enthousiasmés par les résultats du Jésus à la chasse aux démons qui tue les cochons. Que dire d'un dieu dont les interventions miraculeuses provoquent de tels dommages collatéraux ? Jésus était-il bête, méchant, ou les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Idioties divines...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Reliques Divines
» [Théorie] Métamorph, un Pokémon divin?
» GIFS : Générateurs d'Idioties Faciles et Spontanées (V2)
» Les expressions divines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: A propos d'obscurantismes...-
Sauter vers: