Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emission Femmes libres sur radio libertaire

Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Emission Femmes libres sur radio libertaire   Mer 16 Mai - 21:58

Emission Femmes libres sur radio libertaire sur 89.4 mhz en fm et stereo sur Paris
ou bien via son site, écoute en temps réel, une émission désormais légendaire
depuis 21 ans :

mercredi de 18H30 à 20H30
"Femmes libres,
Femmes qui se libèrent !
Femmes qui se révoltent !
Femmes qui luttent !
Femmes qui témoignent !
C'est Femmes Libres sur Radio libertaire !" par Nelly :

L'émission Femmes libres a pris naissance en mai 1986, date anniversaire de la
Révolution espagnole. Ce titre a été choisi pour rendre hommage à l'organisation
Mujeres libres (Femmes libres), créée en avril 1936 et
regroupant plus de 20 000 femmes anarchistes espagnoles. Cette organisation avait
pour but de "libérer les femmes du triple esclavage dont elles étaient victimes :
esclaves de leur ignorance, esclaves en tant que productrices et esclaves en tant
que femmes".

Les premières émissions furent consacrées à l'étude historique de cette
organisation, mettant en relief l'énorme travail accompli sur fond de guerre,
guerre à laquelle les femmes anarchistes espagnoles
participaient activement. Très vite, je m'identifiais à leur combat, mené à partir
d'une double prise de conscience :

sociale et politique, aspirant à la libération de tous les opprimés féministe,
aspirant à la libération des femmes. Il m'est donc apparu indispensable de créer
dans une radio militante anarchiste, un espace de réflexion dont l'objet est
l'étude de l'oppression spécifique des femmes dans une société patriarcale et
capitaliste, basée sur l'autoritarisme masculin (pouvant également sévir dans les
milieux libertaires) et des stratégies de défense, de dénonciation et de
reconstruction, à la lumière de l'analyse des rapports sociaux de sexe.

Au cours de ces douze années, à raison de deux heures par semaine, de très
nombreuses femmes et quelques hommes, sont venu-es débattre, témoigner de leurs
luttes, de leurs recherches, de leurs expériences.

En règle générale, l'émission comprend trois parties :
- La première partie est consacrée aux rendez-vous militants, anarchistes et
féministes : ce qui m'apparaît indispensable dans la mesure où pratiquement aucun
média (non militant) ne se fait l'écho des manifestations anarchistes et
féministes, qu'elles soient politiques ou culturelles.
- Le deuxième partie consiste en une courte revue de presse. Il me semble
intéressant d'analyser comment "la grande presse" rend compte ou pas de ce qui
concerne les femmes. Il s'agit de transmettre un minimum
d'informations à celles ou ceux qui n'ont pas accès à la presse féministe et,
également, de prendre conscience du décalage qui peut exister entre les faits et
leur diffusion. Il a fallu par exemple des mois de travail
acharné des réseaux féministes internationaux pour que les viols massifs dont sont
victimes les femmes de l'ex-Yougoslavie soient dénoncés et reconnus.
- La troisième partie, la plus importante, est consacrée aux invitées. Des femmes,
très rarement des hommes (ils sont rares à s'intéresser aux questions féministes)
viennent parler de leurs travaux, de leurs recherches, de leurs actions et de leurs
interrogations, ou plus simplement témoigner de leur oppression, au cours de débats
toujours ouverts aux auditrices et aux auditeurs.

Trois axes se dégagent :
- Un premier, militant, rend compte du travail sur le terrain. Par exemple, lutte
pour le droit à l'avortement et à la contraception, lutte contre les violences
(femmes battues, incestes, viols, harcèlements sexuels, discriminations,
exploitations,.), solidarité avec les femmes émigrées, les femmes d'ailleurs le
pacifisme, l'anticléricalisme, l'antiracisme. En résumé, luttes pour la
reconnaissance pleine et entière des femmes, dans une société plus juste et plus
égalitaire.
- Le deuxième, plus intellectuel, rend compte des analyses théoriques, des études
féministes faites par des chercheuses (historiennes, sociologues, philosophes,
scientifiques, etc.).
- Le troisième volet, culturel, aborde la création : littérature, cinéma, arts
plastiques, théâtre, chanson, etc.
Le tout, dans un contexte international, le féminisme, pas plus que l'anarchisme,
n'ayant de frontière !

En fait, à travers cette émission, je m'efforce de rendre visible, d'une part,
l'immense misère des femmes sur l'ensemble de la planète, d'autre part, l'immense
travail qu'elles accomplissent, travail que les différents
pouvoirs continuent de s'approprier en le maintenant volontairement invisible,
qu'il s'agisse du travail domestique, du travail de production et de reproduction,
de luttes féministes, syndicales et politiques.

Je souhaite que cette information suscite une prise de conscience, une prise de
confiance et un désir de lutter car n'oublions pas que si des femmes ont forcé le
barrage de l'exclusion, "quand on cesse d'exclure, on
discrimine" (Geneviève Fraisse). Par exemple : à travail égal, salaire inégal !

"Si l'égalité entre les sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la
bêtise humaine." "Partout, l'homme souffre dans la société maudite, mais nulle
douleur n'est comparable à celle des femmes."
Ces deux phrases de Louise Michel pourraient servir de devise à l'émission : elles
sont toujours d'actualité. Louise Michel avait dit aussi "Le pouvoir est maudit."
et les femmes aussi en savent quelque chose.

Pour l'écouter :
http://rl.federation-anarchiste.org/index.php3


[ info reprise de la mailing liste [EF-L] études féministes ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emission Femmes libres sur radio libertaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Radio Minustah disponible sur Internet sur "minustah.or
» UNE PROVOCATION DE RADIO METROPOLE
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Raymond Piquion Pitit Kay animateur original de la radio Capoise est parti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Qu'écoutez-vous en ce moment précis?-
Sauter vers: