Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Victoire pour l'avortement à Mexico!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Victoire pour l'avortement à Mexico!   Lun 14 Mai - 13:31

L’avortement légalisé à Mexico, malgré l’opposition de l’Eglise
mercredi 25 avril 2007

AFP 25.04.07 | L’avortement a été légalisé mardi dans la ville de Mexico malgré l’opposition farouche des milieux catholiques qui demandaient un référendum sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG). En Amérique latine, où l’Eglise exerce une forte influence, l’avortement hors circonstances exceptionnelles (viol, danger pour la santé de la mère, etc.) n’est légal que dans un seul pays, Cuba. La réforme du code pénal permettra aux femmes qui le désirent d’avorter au cours des 12 premières semaines de gestation. L’avortement en cas de danger pour la santé de la mère, de viol ou de malformation du foetus -législation en vigueur avant la réforme- restera possible au delà des 12 premières semaines. Lundi, le Vatican a rappelé la doctrine de l’Eglise. Mgr Angelo Amato, secrétaire de la congrégation pour la doctrine de la foi, a comparé l’avortement, le mariage homosexuel ou encore l’euthanasie à un "terrorisme à visage humain tout aussi répugnant" masqué par "des expressions qui cachent la réalité tragique des faits". "Par exemple, a précisé le prélat, l’avortement est appelé +interruption volontaire de grossesse"+ et non meurtre d’un être humain sans défense". Mardi, 46 des 66 députés de l’Assemblée législative de Mexico ont voté en faveur du texte appuyé par le Parti de la révolution démocratique (PRD, gauche) et l’ancien parti hégémonique, le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), pendant qu’une centaine de manifestants protestaient ou apportaient leur soutien à la mesure aux abords de l’hémicycle. Aux slogans des associations catholiques mobilisées "Non à l’avortement, oui à la vie" ou "Oui à la culture de la vie", les pro-avortement répliquaient par des "Pour le droit à décider" et "Femme, consciente, décide pour son ventre". Les deux groupes étaient séparés par un cordon policier d’une trentaine d’agents et les accès à l’assemblée, dans le centre de Mexico, étaient protégés par la police anti-émeutes. Depuis un mois, les militants anti-avortement ont fait entendre leur désapprobation. Des spots dénonçant un "crime" sont diffusés à la radio et à la télévision et l’Eglise a annoncé que les législateurs qui se seront prononcés en faveur de l’avortement seraient excommuniés. "La femme a le droit de décider avant de concevoir un enfant, pas après", estime Cristina Benaviles, une femme au foyer de 43 ans. "Il faut améliorer la prévention, mais l’avortement pas question, ce ne doit pas être un moyen de contraception", ajoute-t-elle. "La dépénalisation de l’avortement, c’est une question de santé publique, pas une question de morale", martèle de son côté Rebeca Vejar, une employée de banque de 52 ans. L’accès à l’avortement reflète les profondes inégalités sociales qui divisent les Mexicains. Il peut clandestinement être pratiqué dans une clinique moderne moyennant plus de 10.000 pesos (750 euros) ou dans dans des conditions d’hygiène déplorables pour les plus pauvres. Une Mexicaine sur cinq a avorté au moins une fois dans sa vie et 100.000 avortements illégaux sont pratiqués chaque année dans le pays, selon une étude du Conseil national de la population. Des ONG avancent le chiffre de 500.000 avortements par an dans des conditions d’hygiène souvent exécrables. Selon le parti de gauche Alternative social-démocrate, la pratique clandestine de l’IVG a tué 1.500 femmes en dix ans. Le Parti d’action nationale (PAN, droite catholique) du président Felipe Calderon a voté contre le texte de loi. Dimanche, l’épouse du président mexicain avait participé à une manifestation contre l’avortement. Plusieurs dizaines de milliers de signatures avaient été déposées lundi auprès de l’Instutut électoral par une association catholique, demander la convocation d’un référendum.

http://www.fairelejour.org/breve.php3?id_breve=1328
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Victoire pour l'avortement à Mexico!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première victoire pour le fillieul JMB sur la Citadelle
» Un Citoyen Averti commente: Vote National Massif pour Mirlande Manigat v.s Marte
» Passe voir Victoire pour être fixé (Pv : elle)
» quel jeu pour la victoire bonifié?
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Politique délirationnesque...ou même franchement abjecte...-
Sauter vers: