Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'après...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: l'après...   Mer 28 Mar - 17:48

voir sur le site du Centre de Media Indépendant Paris - +le de France:
les images de la france d'après...
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=78537

merci ami de Paris..

un p'tit bonjour en passant à eToc, tant qu'on y est...

bien frat à tou(te)s
Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Mer 28 Mar - 20:39

Le lien ne s'ouvre pas... enfin bon, chez moi !

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Jeu 29 Mar - 0:19

peut-être que ça s'ouvre en faisant :
http://paris.indymedia.org/
(aller à "gare du nord, la france d'après , à droite dans fil d'actualités)
ou en ouvrant internet et en collant le lien dans la fenêtre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boulebill1
Admin


Nombre de messages : 30
Localisation : Utopianar
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Jeu 29 Mar - 4:18

un petit tract édité par les copains.... Very Happy

Des gestes de révolte et de résistance collectives contre l’injustice se multiplient dans toute la France. Mardi 20 mars, des parents d’éléves et enseignants s’opposent spontanément avec courage et détermination à l’arrestation d’un grand-père devant l’école maternelle de la rue Rampal à Paris. Une semaine aprés, ce sont plusieurs centaines des voyageurs qui s’opposent à la flicaille qui occupait la Gare du Nord pour y faire régner la terreur étatique . Le mécontentement est diffus et peut se cristalliser contre cette politique de terreur (contrôles, arrestations, incarcérations, expulsions...).
ELARGISSONS LA LUTTE !

En effet en parallèlle, des mouvements sociaux (grèves à PSA, dans les raffineries marseillaises, les sous traitant d’Airbus, ...), inhabituels en période électorale, sont en train de se développer en dehors des bavasseries des politiciens sur les couleurs d’un drapeau et les paroles d’une chanson.
SOLIDARITE

Avec les parents d’éléves qui défendent les sans-papiers et leurs enfants, avec les enseignants qui se dressent contre l’injustice, avec les travailleurs en luttes qui refusent le diktat de l’économie et les compromissions syndicales, avec tous les insurgés qui, en dénonçant Sarkozy, dénoncent les crimes du pouvoir et du capitalisme.

Manifestons-leur partout notre soutien et rejoignons les enseignants en grève le vendredi 30 mars à 14h00 - métro Sèvres-Babylone, Paris 7ème - contre la chasse aux sans-papiers et la répression de ceux qui s’y opposent.

ABSTENTION ! RESISTANCE ! REVOLUTION !

SIPN CNT-AIT 108 rue Damrémont 75018 PARIS

_________________
"Je pense donc je nuis."

Anonyme Québécois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Jeu 29 Mar - 12:37

Oui, c'est innadmissible ce qui s'est passé.
En tous les cas cette directrice d'école, chapeau bas! courageuse d'avoir fait ça.

----------------------

Dernière nouvelle. Les quatre inculpés de la gare du Nord passent jeudi 29 mars,
à partir de 13h30, en comparution immédiate au TGI de Paris, 23e chambre, métro
Cité ]

Le mardi 27 mars 2007, vers 16h30, un "banal" contrôle de tickets dans la gare du
Nord a viré à l'émeute jusque tard dans la soirée: un homme (sans-papier d'une
trentaine d'années selon les médias mainstream, jeune d'une quinzaine d'années
selon d'autres témoignages) s'est fait contrôler sans titre de transport, il a
tenté de prendre la fuite... Les contrôleurs l'ont retenu, déclenchant d'abord une
petite échauffourée.
Brutalisé par les contrôleurs, l'individu interpellé a reçu spontanément le soutien
de nombreux et nombreuses voyageur-euse-s. La police a été appelée en renfort, mais
les personnes restées sur place pour soutenir
la personne contrôlée puis arrêtée ont également appelé des renforts...
Contrairement aux habituels laisser-faire et résignation lors de ce genre de
contrôles de police ou de RATP ou SNCF, cette fois de nombreux
et nombreuses usager-e-s du métro ont désobéi aux appels à circuler dans le calme
et l'indifférence et se sont révolté-e-s. Le déferlement policier qui a suivi à
coups de gaz lacrymogène et de flashball n'a fait
qu'accroître cette colère spontanée.

Des affrontements entre policiers et quelques centaines de personnes (de 200 à 400
personnes, selon les témoignages) ont eu lieu dans le sous-sol de la gare et dans
la station de métro attenante, pendant huit heures toute la fin d'après-midi et
dans la soirée, aux cris de "Sarkozy, fils de pute!", "Police partout, justice
nulle part!" ou "A bas l'Etat, les flics et les patrons !". La gare du Nord a été
mise à sac lors des affrontements, de nombreux panneaux de pub brisés (notamment
les pubs pour "L'Express" avec Sarkozy en couverture).
Certains médias et politiciens ont cette fois encore (comme pour les émeutes de
l'automne 2005) tenu des discours racistes en "ethnicisant" l'émeute, mais parmi
les émeutier-e-s il y avait des individus plutôt
jeunes dans l'ensemble, mais de toutes les couleurs ! Bien sûr, tout porte à croire
que parmi les émeutier-e-s se trouvaient surtout des personnes qui subissent
contrôles et galère du quotidien de la banlieue parisienne: il s'agissait d'une
émeute populaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Ven 30 Mar - 20:42

Gare du Nord: les approximations sur le resquilleur suscitent interrogations et soupçons

Arrestation d'un homme par les forces de l'ordre à la Gare du nord, à Paris, le 27 mars 2007
Le décalage entre la situation judiciaire du voyageur en fraude, dont l'interpellation mardi soir a provoqué des affrontements, gare du Nord à Paris, et sa présentation par le ministère de l'Intérieur suscite critiques et interrogations dans les milieux judiciaire et policier.
Une discordance, pourtant classique, entre données issues des fichiers de police et casier judiciaire a engendré une polémique en pleine campagne électorale. Le secrétaire général de l'Unsa police, premier syndicat chez les gardiens de la paix, Joaquin Masanet, soupçonne même une "manipulation".
Le nouveau ministre de l'Intérieur François Baroin, qui avait affirmé mercredi qu'Angelo Hoekelet, 32 ans, de nationalité congolaise, était un "multirécidiviste, rentré illégalement sur le territoire, avec vingt-deux dossiers de violences volontaires", s'est refusé vendredi à "polémiquer", après avoir été contredit par l'avocat du prévenu, Bruno-Albert Boccara.
Celui-ci a assuré, sans être contredit par la cour devant laquelle comparaissait jeudi son client en comparution immédiate, que celui-ci comptait en tout et pour tout sept condamnations et était entré régulièrement en France à l'âge de 10 ans grâce au regroupement familial.
Le ministre a été abusé par une fiche caduque, a-t-on indiqué vendredi à l'AFP de source proche du dossier, confirmant les déclarations de l'avocat.
Angelo Hoekelet a bien été visé par un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière (APRF), mais celui-ci avait été annulé par le Tribunal administratif.
Quant aux "22 affaires", il s'agit du nombre de mentions de son nom dans le fichier policier Stic (Système de traitement informatisé des infractions constatées), dont sept seulement ont été sanctionnées par des condamnations, a-t-on précisé, ajoutant qu'une fiche "à jour" avait été remise vendredi matin à François Baroin.
Créé en 2001, le fichier Stic recense les victimes et les mis en cause dès qu'une procédure pour infraction pénale est ouverte par la police nationale.
Violences à la gare du Nord, le 27 mars 2007
"C'est une situation tout à fait standard de distorsion de chiffres entre les fichiers de la police et ceux du casier judiciaire", a expliqué Bruno Thouzellier, président de l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire).
"Ce qui me choque, c'est qu'on parle de plus en plus d'éléments qui ne sont pas vérifiés", a-t-il poursuivi, notamment à l'intention des médias.
"C'est malheureusement assez courant, dans la mesure où les policiers raisonnent avec des fichiers sur lesquels il y a tout et n'importe quoi", a estimé Me Paul-Albert Iweins, président du Conseil national des barreaux (CNB), soulignant qu'il s'exprimait à titre personnel et pas sur le fond de l'affaire.
"Tout commentaire qui est issu des fichiers de police s'expose à la critique parce qu'on voit qu'il y a bien souvent un décalage entre ces fichiers et la réalité", a-t-il estimé au sujet des propos du ministre.
Le secrétaire général de l'Unsa police, M. Masanet, a pour sa part demandé à François Baroin "de dire exactement ce qui concerne M. Hoekelet, qu'au moins le ministre de l'Intérieur déclare ce qu'on peut lui reprocher ou ne pas lui reprocher".
"C'est une manipulation de l'opinion publique, si c'est erroné", a-t-il estimé, déplorant le "décalage" entre les "22 procédures" et les sept condamnations. Selon Joaquin Masanet, "le plus grave, c'est qu'on est à l'approche d'échéances politiques très importantes et on est en train de tromper l'opinion".
Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé jeudi deux peines de prison ferme et une peine avec sursis contre trois des participants aux incidents de la gare du Nord et renvoyé à une date ultérieure l'examen du cas de deux autres personnes dont celui du resquilleur à l'origine des faits.
Deux jeunes gens âgés de 28 et 19 ans ont été condamné à une peine de 4 mois ferme pour avoir jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Le procureur avait requis six mois ferme à leur encontre.
Le premier des deux, désigné par deux policiers, a formellement contesté ces accusation à l'audience. Le second, a reconnu le jet d'une canette de bière mais a affirmé qu'il ne visait pas les policiers.
Pour leurs avocats, "les jeunes gens ont eu le tort de se trouver au mauvais moment au mauvais endroit".
L'un des deux, en situation irrégulière en France, a été condamné à trois ans d'interdiction du territoire français.
Le tribunal a condamné un troisième jeune homme à une peine de quatre mois avec sursis pour avoir lancé une paire de chaussure de sport sur des policiers.
Ce prévenu, un ancien pâtissier de 28 ans, avait, lors de sa garde à vue, expliqué son geste par l'exaspération que lui avait procuré dans la soirée l'attitude des CRS qui, avait-il dit, gazaient tout le monde, même les passants.

PARIS (AFP), 18:27
30 03 07
© AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Ven 30 Mar - 23:51

Eh oui, compagnons !!! comment ne pas être d'accord avec vous...je diffuse.

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
boulebill1
Admin


Nombre de messages : 30
Localisation : Utopianar
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: l'après...   Lun 2 Avr - 20:02

merci ! ! ! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
"Je pense donc je nuis."

Anonyme Québécois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'après...   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'après...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Politique délirationnesque...ou même franchement abjecte...-
Sauter vers: