Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lille 2003, culture et autoritaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Lille 2003, culture et autoritaire   Mar 12 Déc - 12:44

Une conception autoritaire de la culture



Lille 3000 est le parfait exemple de la mise sous tutelle de l’ensemble des moyens d’expressions culturelles, au service d’une politique pensée, décidée, organisée en haut lieu, et imposée à touTEs. Un amusement sous surveillance : amusez-vous quand on vous en donne l’autorisation ; amusez vous comme on vous le dit ; amusez vous, vous êtes filméEs ; Amusez-vous sans protester.

Lille 3000 profite aussi de la précarité des acteurs et des actrices oeuvrant dans le secteur de la culture, pour imposer un modèle culturel unique. Pour nombre d’artistes ou d’associations locales, Lille 3000 est le point de passage obligé pour obtenir les moyens financiers nécessaires à leur survie. Très insidieusement, en plus d’imposer les sources et les conditions de financement de la culture, Lille 3000 impose aussi les contenus à aborder : il faudra parler de l’Inde, ou ne pas parler. Ainsi voit-on fleurir cours de danses et groupes de musiques indiennes, seules façons pour certainEs de tirer leur épingle du jeu. Et si vous voulez monter une pièce de théâtre, vous seriez bien aviséE qu’elle puisse avoir un lien avec le thème en question : par exemple, en programmant un Othello sauce curry au théâtre du Nord, comme au bon vieux temps des colonies .

Pour nous il n’est pas question de contester les choix de tel pays ou de telle thématique de la fête et de systématiquement dénoncer une vision simpliste et touristique, imbibée de colonialisme. Même s’il semble qu’il faille présenter l’Inde sous ses meilleurs atours, comme pourrait le faire n’importe quelle agence de voyage, certaines manifestations, dans les petits cinémas de Lille ou à l’Univers, peuvent offrir des exemples qui lient la découverte à la solidarité (rencontres du théâtre de l’Opprimé, mise en avant de collectifs de photographes).

Au final, c’est donc tout un secteur qui se sent obligé de proposer des spectacles, expositions, et autres manifestations sur l’Inde, en espérant récolter quelques subsides de cette course aux subventions. Les intermittent-te-s du spectacle, naguère en lutte, sont donc désormais tenus en laisse par le pouvoir qui profite pleinement de leur situation de précarité. Lille 3000 exerce un monopole culturel total. Lille 3000 impose également un certain modèle de présentation de la culture. Utilisant tous les moyens médiatiques possibles, le pouvoir local et ses sbires convoquent la population à venir célébrer cette grand messe de la culture qu’ils ont choisie pour elle. Lille 3000 poursuit sa logique de consommation de la culture, en plus de sa marchandisation, dans sa dimension participative. ChacunE a sa place, les acteurs-trices d’un côté, les spectateurs-trices de l’autre, le tout sous haute surveillance policière. Car il ne faudrait pas que le peuple s’empare de la rue et de la fête pour en faire autre chose que ce qui a été décidé. “Amusez vous, mais seulement quand, où et comment on vous le dit”. Dans sa forme même, Lille 3000 a été inauguré par une “parade” qui n’est pas sans rappeler certains rites monarchiques : le peuple agglutiné au pied des éléphants, les dirigeants à la tribune, sous l’œil des caméras. Le pouvoir local ne se contente pas de mettre en œuvre sa conception autoritaire de la culture, il l’accompagne d’une politique répressive contre les initiatives d’expression et d’organisation libres. Ainsi, pendant que la Brigade anti-tags efface toute expression dissidente sur les murs, les forces policières se font un plaisir d’expulser systématiquement les squats. Pendant la fête, les intérêts des bourgeoisES sont bien gardés et continueront de fructifier ! Eh oui, Lille aura bientôt son casino, dans le tout petit carré de verdure qu’il restait au centre d’Eurallile.



http://lille.cybertaria.org/article881.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lille 2003, culture et autoritaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MULDER papy attachant croisé caniche 13 ans (Lille 59)
» Convention les Croisades d'Unnord à Lille.
» Toy , femelle caniche 13 ans ( LPA de Lille 59) ADOPTEE
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Politique délirationnesque...ou même franchement abjecte...-
Sauter vers: