Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 14:50

PUBLICATION

« Pour le bien de la révolution », Albert Minnig et Edi Gmür,

prés. et trad. De Marianne Enckell, 13 x 19, CIRA, Lausanne, 2006,

140 p., 10 euros.

Courriel cira(a)plusloin.org

Site Internet http://www.anarca-bolo.ch/cira/index.htm


Miliciens suisses. Près de 800 citoyens helvétiques ont été volontaires en
1936-1937 pour rejoindre en Espagne les colonnes libertaires ou les Brigades
internationales. Parmi ces miliciens (« Miliciens, oui ; soldats, non ! »), deux
ont tenu un journal, racontant les premiers jours à Barcelone, l'expérience de la
guerre, les difficultés d'approvisionnement sur le front d'Aragon, les débats
concernant la militarisation des colonnes, la reconstitution de l'Etat et la
mainmise stalinienne avec l'aide de l'Union soviétique. L'un fit partie de la
section française des Aguiluchos de la FAI, puis de la prima Colonna italiana ;
l'autre de la « centurie allemande » du Groupe international de la colonne Durruti.
Le premier démissionna peu avant mai 1937 pour ne pas être un « légionnaire courbé
sous des lois draconiennes » ; l'autre resta malgré ses doutes, les sabotages
divers et la fin inéluctable. « Pour le bien de la révolution ! » Témoignage de
deux Suisses pas neutres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 14:54

PUBLICATION

« Résistances irakiennes. Contre l'occupation, l'islamisme et le capitalisme »,
coord. par Nicolas Dessaux, 12 x 18,5, L'Echappée, coll. Dans la mêlée, Paris, 171
p., 10 euros. Courriel <lechappee(a)no-log.org>- Site Internet
<
http://www.lechappee.org>.



Si la situation extrêmement complexe de l'Irak, pays meurtri par une
longue dictature, puis occupé militairement et déchiré par la guerre civile,


est bien connue, on ignore souvent qu'une résistance laïque, féministe et
anticapitaliste, menacée aussi bien par les religieux de tout bord et les
nationalistes de tout poil que par les troupes d'occupation, y existe encore


et continue de mener le combat. A travers l'interview de ces neuf militants ou

proches du Parti communiste-ouvrier, hommes et femmes, d'origine ethnique

différente, athées ou croyants, nous pouvons percevoir la réalité du quotidien

de la population. Cet ouvrage démontre aussi la possibilité de mener une lutte

autonome, sur le terrain social, sans rien renier de ses convictions ni servir

d'« idiots utiles ». Cela demande certes beaucoup de courage, de leur part, et

nécessite le soutien de tous ceux qui, de par le monde, refusent aussi bien

l'ordre libéral que celui des islamistes.


A lire d'urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 14:56

PUBLICATION

« Le Désarroi », Rémy de Gourmont, postf. de Nicolas Malais, 14 x 19,

Editions du clown lyrique, 121 p., 8 euros.

Courriel : clownlyrique(a)yahoo.fr

- Site Internet http://www.clownlyrique.com.


Bombe à l'Assemblée. Rémy de Gourmont termine « Le Désarroi » en

1899 mais le roman restera inédit car la précédente publication du

« Joujou patriotisme » lui avait valu les foudres de l'extrême droite, fort

virulente et nuisible. Si peu de temps après les attentats anarchistes et les

lois scélérates, songer à faire sauter le palais Bourbon et à transformer en

cadavres les députés comportait alors quelques risques.

Comment et pourquoi un personnage riche et considéré, mais intellectuel

nihiliste et conscient de la vacuité de la société bourgeoise, en arrive à

financer des attentats sanglants ? Telle est la question posée.

Par jeu, par amour, par nécessité.

Le roman baigne dans le symbolisme, l'ésotérisme, les paradis artificiels

et l'anarchisme. C'est un texte brillant pour les amateurs de

« littérature fin-de-siècle ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 14:58

PUBLICATION

« Rubino, l'anarchiste italien qui tenta d'assassiner Léopold II »,

Anne Morelli, 15 x 23,5, Editions Labor, coll. Histoire,

Loverval (Belgique), 132 p. (avec un cahier d'illustrations),

15 euros. Courriel : info(a)labor.be



Avec cet ouvrage, Anne Morelli nous emmène à la découverte d'un épisode
historique et d'un personnage peu connus : la tentative d'assassinat de Léopold II,
roi des Belges, en 1902, par Gennaro Rubino, un anarchiste italien. Pourquoi,
comment ? L'auteure, doté d'un style journalistique très agréable et très vivant,
nous livre les fruits de son « enquête ». La personnalité de Rubino, personnage
double et habité par de multiples contradictions, le milieu de l'immigration
anarchiste italienne en Grande-Bretagne, les réactions à l'attentat, le procès.
sont ainsi étudiés. Si Rubino a voulu tuer Léopold II, c'est qu'il le jugeait
responsable de la mort de six manifestants de Louvain réclamant le suffrage
universel, et peut-être aussi pour donner un sens à sa vie. Il paiera cet acte, où
personne ne sera sérieusement blessé, par une condamnation à la prison à


perpétuité et mourra en prison après quinze années d'incarcération dans des

conditions très dures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 15:01

PUBLICATION

« Ecrits choisis », Errico Malatesta,

15,5 x 21,5, Editions du Monde libertaire,
Paris, 208 p., 10 euros.


Courriel : editions(a)federation-anarchiste.org.

Réédition de trois brochures aujourd'hui introuvables, cet ouvrage
présente les conceptions de l'un des principaux propagandistes de


l'anarchisme social.

Malatesta (voir bio http://anarlivres.free.fr/pages/nouveau.html#pub11)

a tenté tout au cours de sa vie de clarifier la pensée théorique libertaire,

visant à mettre en lumière ses fondements sociaux et ethiques.

Loin d'être dépassées, ses analyses - réactualisées - peuvent être le point

de départ d'une réflexion sur la pensée anarchiste moderne.

Que ce soit à propos d'une organisation efficace et non liberticide,

des activités au sein du mouvement ouvrier, sur le réformisme, les
conceptions divergentes entre anarchisme, socialisme et communisme


(marxiste), les problèmes de réorganisation de la société après la

révolution, Malatesta se prononce toujours avec clarté et méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   Sam 9 Déc - 15:03

PUBLICATION

« Le Culte de la charogne » (nouv. éd. revue et augmentée),

Albert Libertad, préf. d'Alain Accardo et postf. de Gaetano Manfredonia,

12 x 21, Agone, Marseille, 512 p., 23,75 euros.

Courriel :info(a)agone.org

Site Internet : http://atheles.org/agone

On adore ou on déteste le personnage et ses écrits. Pas de demi-mesure

avec Libertad, cet homme qui a voulu faire de sa vie

(voir bio http://anarlivres.free.fr/pages/nouveau.html#pub33)

une illustration de l'anarchie vécue au quotidien, un « état de révolution

permanente ». Critique acerbe du militantisme, de la démocratie et de

l'électoralisme, de la vie quotidienne, de la valeur et de la marchandise.

Rien ne trouve grâce à ses yeux. Et ne se contentant pas de dénoncer par écrit,

il passe à la pratique, fonde les Causeries populaires, porte la contradiction

dans les réunions publiques, participe à de nombreuses manifestations

violentes malgré son infirmité, pratique l'amour libre avec deux soeurs.

Dans ses articles, le style est flamboyant et l'attaque fait mouche à chaque fois.

Personnage controversé, Gaetano Manfredonia prend avec justesse sa défense dans la postface (« Libertad était un camarade ! »).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre d'Espagne - Pour le bien de la révolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo à voir pour les passionnés de la guerre civile espagnole !
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» "Blessure de guerre" (pv Calixte Telenna)
» Prendre son temps pour manger
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Que lisez-vous en ce moment?-
Sauter vers: