Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La "guerre juste"... un degré de barbarie jamais a

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: La "guerre juste"... un degré de barbarie jamais a   Lun 4 Déc - 14:50

NI L'UN NI L'AUTRE CAMP,
UNE ATTITUDE INTERNATIONALISTE FACE A LA GUERRE (1939-1941)

Rencontre Debat avec Charles Jacquier
Directeur de la collection "Memoires sociales"

Mardi 12 decembre 20h30
Librairie la Mauvaise reputation
20 rue terral
34000 Montpellier

Les militants revolutionnaires, que l'on a quelquefois nommes les
"revolutionnaires du troisieme camp", n'avaient pas attendu la
declaration de guerre, en 1939, pour s'opposer au fascisme dans leur
pays d'origine, verifiant au peril de leur vie cette evidence
soulignee par Howard Zinn: "Les Allies ne sont pas entres en guerre
par pure compassion pour les victimes du fascisme. Ils ne declarerent
pas la guerre au Japon quand celui-ci massacra les Chinois de Nankin,
ni a Franco quand il s'en prit a la democratie espagnole, ni a Hitler
lorsqu'il expedia les Juifs et les opposants dans les camps de
concentration. Ils ne tenterent meme pas de sauver les Juifs d'une
mort certaine pendant la guerre. Ils n'entrerent en guerre que quand
leur propre domination fut menacee." Quand la guerre eclata, ces
militants-la ne purent donc que temoigner avec les plus grandes
difficultes contre cette logique monstrueuse des Etats qui a permis
non seulement l'asservissement du plus grand nombre mais aussi donne
au monde les dizaines de millions de morts que symbolisent
aujourd'hui les noms d'Auschwitz et de Hiroshima.
Faut-il rappeler ici que ce que l'on presente toujours comme une
"guerre juste" se caracterise en fait par un degre de barbarie jamais
atteint? Et qu'aucune des parties n'est exempte de responsabilites.
Des camps d'extermination nazis a l'explosion des bombes atomiques
sur le Japon, en passant par les bombardements aeriens de villes
abritant des populations civiles, ce conflit fut en effet quatre a
cinq fois plus meurtrier que la Première Guerre mondiale, dont le
bilan s'etait solde par dix millions de morts.
Aux realistes de tout poil, toujours prompts a rallier le camp des
vainqueurs et a justifier l'injustifiable, on nous permettra de
preferer les personnages du livre de Louis Mercier Vega qui, envers
et contre tout, tenterent de maintenir vivante l'esperance d'un monde
meilleur dans les circonstances les plus difficiles qui soient.


A l'occasion de la reedition de l'ouvrage de
Louis Mercier Vega, *La Chevauchee anonyme*
Avant-Propos et postface de Charles Jacquier
Temoignage de Marianne Enckell
<http://agone.org/memoiressociales/lachevaucheeanonyme/index.html>


Collection "Memoires Sociales"
512 pages
Format 12 x 21 cm
Prix 18 euros
ISBN : 2 7489 0055 3


+++++++++++++++
Editions Agone
BP 70072
F-13192 Marseille cedex 20
http://www.agone.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La "guerre juste"... un degré de barbarie jamais a
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» photos du chariot de guerre ( juste monté )
» Ce ne sont pas des adieux, juste de longs "au revoir".
» Irien ? " Si nos vies ne valent rien, on peut les risquer pour ce qui nous semble juste ! "
» Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Chagrins, tristesse, moments pénibles...-
Sauter vers: