Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Voline :Anarchie et Franc-Maçonnerie sont-elles compatibles?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Voline :Anarchie et Franc-Maçonnerie sont-elles compatibles?   Dim 12 Nov - 13:12

Question : est-ce que la qualité d'anarchiste est compatible avec celle de franc-maçon et pourquoi :



Réponse du compagnon Voline :

"1 - Que je sache, la tâche fondamentale de la Franc-Maçonnerie est la recherche de la vérité, c'est-à-dire des solutions autant que possible justes, exactes et fécondes, des problèmes philosophiques, sociaux, économiques et autres. Il y a deux façons de faire ces recherches : la façon individuelle (travaux scientifiques personnels, études en chambre, lectures, essais de laboratoires, etc.) et la façon collective (conférences, discussions, débats contradictoires, etc.). Toutes les deux sont bonnes ; elles se complètent mutuellement et le mieux placé est le chercheur qui peut faire usage de l'une et de l'autre. L'association de la Franc-Maçonnerie offre à ses membres les moyens de recherches collectives. Je crois que, dans son genre, elle est la seule. Et j'ajoute que non seulement elle effectue ces recherches, mais, par ses méthodes elle les rend, en même temps – elles-mêmes et les résultats – accessibles à un grand nombre de personnes, elle les popularise. Sans aucun doute, la poursuite d'une telle tâche n'est pas incompatible avec la qualité d'anarchiste. J'estime, au contraire, qu'il est très utile, pour un anarchiste, d'étendre quelque peu les cadres de son milieu et de son action habituels, de croiser quelque peu les cadres de son milieu et de son action habituels, de croiser ses opinions et ses vérités avec celles des autres. Cela lui est utile car il trouve ainsi une bonne occasion de vérifier, d'éprouver et de consolider ses convictions. En même temps, c'est très utile pour les autres et pour la cause entière, car l'idée anarchiste y trouve une occasion de plus de se faire connaître sous son vrai jour, de se faire examiner, comprendre, estimer… La Franc-Maçonnerie – je parle de la Franc-Maçonnerie française que je connais un peu – est avant tout un cercle philosophique de libres penseurs, de libres chercheurs. L'activité collective des Francs-Maçons les incite tous à réfléchir, scruter, à estimer l'opinion d'autrui, à aimer la vérité, à la proclamer, à l'appliquer… A mon avis,; il convient parfaitement à un anarchiste de participer à cette activité, au même titre que de faire partie d'une association musicale, littéraire, artistique ou du même genre.



2 – Il existe d'autres tâches que la Franc-Maçonnerie s'impose, telles que, par exemple : l'éducation morale et sociale de l'individu, la poursuite d'un idéal élevé (liberté, égalité, fraternité véritables), la pratique de la solidarité, etc. Personnellement, je m'intéresse surtout à la tâche désignée plus haut. Mais chaque membre de l'association est libre de s'intéresser et de s'attacher de préférence à une autre tâche. Séparément, ou dans leur ensemble, celles-ci ne sont nullement incompatibles avec la qualité d'anarchiste. Pour conclure, j'affirme catégoriquement que, pour ma part, je ne trouve absolument rien, dans les principes ou dans l'activité de la Franc-Maçonnerie, qui serait incompatible avec ma qualité d'anarchiste. Et j'estime que tout anarchiste cherchant à s'éduquer lui-même d'une façon plus vaste et aussi à collaborer à l'éducation des autres, devrait faire partie de cette association. Il y gagnerait et sa cause y gagnerait également".



"La Franc-Maçonnerie abrite des représentants de toutes les couches sociales. Un ouvrier y voisine avec un patron, même avec un militaire gradé ou un haut fonctionnaire et tous ils prennent part à la même œuvre… Mais oui ! Exactement comme dans n'importe quelle association qui n'a pas pour objet la lutte politique ou de classes. Telles sont, par exemple, toutes sortes d'associations scientifiques, philosophiques, artistiques, sportives, musicales, littéraire, etc. Un sportif ou un artiste anarchiste aurait-il tort de faire partie d'un cercle sportif ou artistique om il trouverait des collègues appartenant à des classes différentes de la société ? Si oui, il aurait tort aussi d'être membre de la Franc-Maçonnerie. Si non, ce serait non également pour ce dernier cas. Quant à moi, j'y réponds par un non ferme".

Voline.



Voline (Qui fut un F° mais sans doute pas un anar selon le point de vue dogmatique de "gardien de la foi" de certains).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voline :Anarchie et Franc-Maçonnerie sont-elles compatibles?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes
» Pourquoi les femmes sont elles absentes à ce forum?
» Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: MOTIF Libertaire :: MOTIF Anarchiste :: Anarchisme et Franc-maçonnerie-
Sauter vers: