Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le droit à l'irrespect / Michel Verdier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Le droit à l'irrespect / Michel Verdier   Ven 29 Sep - 14:07

LE DROIT A L'IRRESPECT

L'affaire des caricatures parues dans la presse danoise a mis en évidence la propension qu'ont les religions à s'offusquer facilement de toute atteinte envers ce qui concerne, de près ou de loin, leur(s) croyance(s).


De même nombre de pratiquants d'une religion, ou seulement conditionnés par elle, se disent indignés de voir leur(s) idole(s) tournée(s) en ridicule.

Blasphème ! Blasphème ! entend-on, mais pour blasphémer encore faut-il admettre la valeur de l'idole ou du dieu en tant que tel.

En la circonstance, il s'agit bien souvent d'une raillerie envers une croyance ou ce qui la représente.

Chaque être humain a le droit au respect de ses semblables et de croire en ce qu'il veut.

Cela n'implique pas qu'il faille agir de même pour toute croyance, qu'elle soit servie ou non par une religion.

Les croyances religieuses tiennent plus souvent des habitudes inculquées aux "fidèles" que du libre arbitre de ceux-ci.

Choisit-on librement sa religion et les coutumes qui en découlent suivant que l'on naît à Londres, Bagdad ou Pékin, voire même Belgrade, Sarajevo ou Zagreb.

Qu'il y a-t-il de moins respectueux des croyances d'autrui que toutes ces religions qui ont méprisé et jeté l'anathème sur celles qui les ont précédées, qui se sont entre-déchirées pendant des siècles au mépris des croyants de tous bords.

Pourquoi devrait-on respecter des religions (ou des idéologies) responsables d'une multitude de morts dans le monde.

Laissons aux historiens le soin de comptabiliser les exterminations programmées au nom de toutes ces croyances, religieuses ou non.

Alors que tous ces maîtres à penser respectent ceux qui ne pensent pas comme eux, dont je suis et au nom desquels je réclame le droit à l'ironie et à l'irrespect, ce qui ne tue personne, contrairement aux assassinats perpétués au nom de prétendus sacrilèges, de Jeanne d'Arc (eh oui !) aux femmes adultères africaines, en passant par Jean Calas ou le Chevalier de la Barre.



Michel Verdier Auteur de quelques livres irrespectueux, comme :


"Bande de brêles" ou "Ils nous ont pris pour des dieux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'irrespect / Michel Verdier   Ven 29 Sep - 19:04

Yep !!! Droit à l'irrespect, droit au blasphème, et je dirai même plus: droit à l'injure, droit à l'insulte envers toute forme de croyance qui nous gêne aux entournures !

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'irrespect / Michel Verdier   Sam 30 Sep - 21:07

Aucune religion, aucune secte n'est respectable. Si elle l'étaient, nous serions dans un monde d'amour, d'égalité, de fraternité, de liberté...
Au lieu de cela, elles n'ont jamais semé que des bûchers, des massacres, des supplices du pal, de lapidations, de pendaisons et autres sucreries morbides dont elles ont l'habitude pour prendre le pouvoir sur les têtes pensantes, les avilir, les rendre serviables à leur gré...
Après ça, il nous faudrait "croire" en leur bienfaisance, en leur esprit ouvert et humaniste, en leur dieu d'amour... Et ces messieurs voudraient nous interdire de leur rire au nez, de leur renvoyer leur image blafarde, masochiste et nauséabonde à la figure... putain de saloperie de bordel de dieux de merde, je dirais même plus!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'irrespect / Michel Verdier   Sam 30 Sep - 21:42

Pour en rajouter encore...
NOUVEAUX SOUTIENS MESURES A ROBERT REDEKER DANS LA PRESSE

30/09 19:28 :



Les soutiens mesurés à Robert Redeker, objet de menaces de mort à la suite d'une tribune virulente sur l'islam dans Le Figaro, se poursuivaient samedi dans la presse, avec deux éditoriaux publiés dans Le Monde et Libération.

Dans un "éditorial pour Robert Redeker", Le Monde de dimanche/lundi évoque une "vague moyenâgeuse d'intolérance". Robert Redeker, professeur agrégé de philosophie de 52 ans est un "pamphlétaire au long cours dont les papiers publiés dans de nombreux organes de presse ne sont pas faits pour plaire" et son papier dans le Figaro "lui ressemble: excessif, approximatif et pour tout dire provocateur", estime le quotidien du soir.

"Le philosophe qu'est Robert Redeker fait certainement la distinction entre l'islam, la religion, et l'islamisme, une idéologie. Mais ce n'est pas le registre qu'il a choisi. Libre à lui. Libre, comme liberté de penser et liberté d'expression", poursuit Le Monde.

"Pointe extrême de la liberté d'expression, le blasphème ne saurait être lancé sans risque" à une époque où, grâce à l'internet, "les écrits et les dires se propagent à la vitesse de l'éclair", relève encore le journal. "Mais il ne saurait, en aucun cas, justifier les +fatwas+ lancées contre son auteur", conclut-il.

Dans un éditorial paru samedi dans Libération, Antoine de Gaudemar, directeur de la rédaction, s'inquiète de la "difficulté qu'il y a à parler librement, c'est-à-dire pour le meilleur et pour le pire, de l'islam".

"Le problème avec la liberté d'expression, c'est qu'elle ne se divise pas, et qu'elle se saurait se cacher derrière des jugements moraux ou esthétiques pour tolérer des dérogations", souligne le journaliste.

"Cette liberté est une valeur fondamentale de la démocratie, qui prévoit le recours à la justice dans le cas où elle dépasserait les bornes, ce que nombre de musulmans ont tout à fait compris", insiste M. Gaudemar, pour qui "oublier ces principes serait un aveu de faiblesse et un abandon de tous ceux qui dans leur pays se battent chèrement pour obtenir ces droits".

Source : http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//actu.orange.fr/Article/mmd--francais--journal_internet--une/Des-milliers-de-manifestants-a-Paris-pour-un-grand-proces-de-l-amiante.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le droit à l'irrespect / Michel Verdier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le droit à l'irrespect / Michel Verdier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» hommage à michel Corringe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: A propos d'obscurantismes...-
Sauter vers: