Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06   Sam 23 Sep - 14:13

De notre ami anar, Jocelyn, toujours combatif, toujours présent, malgrès les pressions et les menaces qu'il subit...
Chapeau bas pour le travail qu'il fait!

Bien frat.
Véro

=====================
LETTRE ATHEISME.ORG
22 SEPTEMBRE 2006
=====================
==================
ISLAM
SPECIAL RAMADAN
==================

o La Mairie de Paris poursuit dans le mépris de la laïcité avec l'ouverture d'un "institut des Cultures musulmanes"

La Mairie de Paris ne recule devant aucune compromission. Après avoir donné le nom de Jean Paul II à une place publique, la municipalité va transformer une ancienne école maternelle en un "institut des Cultures musulmanes". Il sera situé dans le quartier de la Goutte d'Or qui, chaque vendredi, s'aligne en direction de La Mecque lors de la prière de la mi-journée. Une école reconvertie en centre de la superstition et du fanatisme, il est des symboles qui font mal. Annoncée dans le trimestriel A Paris de la Mairie de Paris, l'inauguration est prévue en octobre 2006, spécialement pour le Ramadan ! Et le journal municipal ne craint pas de se réclamer de la laïcité : http://atheisme.org/centremusulman.html


o Agressée parce que mariée à un non musulman

Un article terrifiant de Frédéric Antoine paru dans Le Courrier de Mantes le 30 août 2006 : http://atheisme.org/racisme.html


o Somalie: transports et commerce interdits aux heures de prière

Récemment passée sous le contrôle des guerriers de l'islam, Mogadiscio et une part importante de la Somalie ploient sous l'imposition de la loi islamique par ces nouveaux talibans. Désormais, toute activité commerciale est interdite aux heures de prière. Idem pour les transports publics qui doivent s'arrêter. Pire, les tribunaux islamiques ont "menacé de tuer tout musulman qui n'accomplirait pas l'intégralité de ses obligations religieuses". Et, sans surprise, des salles de cinéma ont été fermées et la musique occidentale est interdite. On attend avec impatience que le Conseil Français du Culte Musulman organise une manifestation géante contre le fascisme islamique, une fois résolues ses interminables brouilles naturellement : http://atheisme.org/somalie.html


o Mariées à 11 ans, un article effrayant paru dans Marie Claire

Dans son numéro d'octobre 2006 (n° 650), le magazine Marie Claire publie un article, avec photos, sur le mariage abominable de fillettes de 11 ans en Afghanistan (les deux premières pages de l'article : http://www.marieclaire.fr/mcl/1280-le_magazine/8424-ce_mois_ci/). Les pédophiles briseurs de femmes ont pourtant une justification religieuse : Mahomet l'a fait bien avant eux en se mariant avec Aïcha qui était âgée de 6 ans, le mariage ayant été consommé à 9 ans : http://atheisme.org/marieclaire.html


o Des ressources documentaires sur la violence intrinsèque de l'islam

Fruit d'un travail rigoureux et de longue haleine, le site islam-documents.com propose des textes de références sur l'islam, ses fondements, son histoire, sa pratique des débuts. Deux études à télécharger, la guerre de huit ans et l'obligation du djihad : http://www.islam-documents.com/modules.php?name=Downloads&d_op=viewdownload&cid=3


o Témoignages d'athées nord-africains

L'avenir de la laïcité en Europe passe par la libération de la parole pour les athées originaires de pays soumis à l'islam. La difficulté ou l'impossibilité d'affirmer son athéisme produit des témoignages forts, voire bouleversants : http://www.islamla.com/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&t=1058#17400


o Cinéma : Barakat !, de Djamila Sahraoui

Le mari d'Amel est journaliste c'est-à-dire, dans l'Algérie des années 90, une cible. Il disparaît, enlevé par des islamistes, et Amel et Khadija partent à sa recherche, seules. Dans un pays où une femme n'est respectable que dissimulée sous un voile, où le maquillage ou la cigarette la destine à une mort certaine pour les fous d'Allah, la loi est celle de la terreur et les personnes éclairées sont autant d'ennemies. Islam, fascisme et machisme, combien de temps encore ? Barakat ! (Ça suffit !) http://atheisme.org/barakat.html


o Choses vues pendant le Ramadan

Articles déjà parus sur atheisme.org en 2003, 2004 et 2005 :
- dans le métro, dans un centre de formation, dans une société d'assurance ou à l'école, l'obsession et l'imposition du ramadan : http://atheisme.org/ramadan3.html
- le boulanger halal, l'islam contre les jeux d'enfants : http://atheisme.org/ramadan2004.html
- être obligée de partir en vacances pendant le Ramadan et l'hypocrisie de la pratique du jeûne : http://atheisme.org/ramadan4.html

===============
CHRISTIANISME
===============

o Benoît XVI en Bavière : un monde sourd ou un dieu inexistant ?

Depuis sa confortable installation dans la papamobile en avril 2005, le grand Inquisiteur suit avec application la ligne tracée durant les vingt trois années passées à la direction de la Congrégation pour la doctrine de la foi. En édictant le Bien et le Mal, en rappelant les chrétiens à leurs obligations et en fustigeant les incroyants, Benoît XVI enseigne aux amnésiques et à tous ceux qui n'ont jamais lu la Bible que le catholicisme n'est pas l'expression d'une foi libre et évolutive mais l'obéissance à des dogmes immobilistes. Lors de sa récente escapade dans sa Bavière natale, Joseph Ratzinger a déployé, le 10 septembre, une énergie désespérée contre l'éloignement croissant vis-à-vis de l'idée fantaisiste de "dieu" : http://atheisme.org/b16-surdite.html


o Déchristianisation à Québec par l'affectation d'églises à des utilisations non religieuses

A Québec, le christianisme fait partie des murs jusqu'au plus profond des fondations. Si le premier européen à fréquenter les lieux fut Jacques Cartier en 1535, les premiers colons s'y installèrent à la suite de l'expédition de Samuel de Champlain qui fonda la ville en 1608. L'Eglise catholique les accompagna rapidement. Cependant, au Québec comme en Europe, les superstitions et l'autoritarisme chrétiens font fuir les fidèles et croître la masse des mécréants. En témoigne l'affectation d'églises à des utilisations non religieuses. Plusieurs églises catholiques à Québec et une anglicane à Lévis (sur l'autre rive du Saint-Laurent) ont été débarrassées de la tristesse et du dolorisme cultivés par les adorateurs du légendaire Jésus : http://atheisme.org/quebec.html


o Cinéma : Le crime du père Amaro

Remarquable brûlot anticlérical, le film de Carlos Carrera n'est pas, comme on pourrait s'y attendre, une simple comédie avec son lot de blasphèmes (une folle donne l'hostie à son chat, des enfants en tartinent d'autres avec du chocolat, des moqueries sont prononcées par des anticléricaux, etc.). Le crime du père Amaro est surtout un véritable drame où l'Église est plus cynique que jamais et le père Amaro son pion discipliné. De candide, Amaro devient complice en détruisant les espoirs placés en lui pour s'inscrire dans la machine catholique à détruire les individus. Il faut d'autant plus saluer ce film qu'il a occasionné un immense scandale au Mexique en 2002 : http://atheisme.org/amaro.html

o Contre Benoît XVI. Le Vatican, ennemi des libertés, un livre de Jocelyn Bézecourt et Gérard da Silva, Éditions Syllepse 2006


http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_37_iprod_297-Contre-Benoit-XVI.html
Prix : 15 euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chargirou

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 41
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06   Sam 23 Sep - 20:55

sans contester la véracité des faits averrés évoqués, je m'en indigne bien au contraire, je n'apprécie pas les mots d'oiseaux proférés sur tel ou tel religieux ou telle ou telle religion...
ceci dit, je tenais juste à dire qu'au coeur de la politique électorale
pour les présidentielles, il est à craindre que la séparation de l'Eglise et de l'Etat soit remise en question, ce qui serait absolument scandaleux!
en avez vous entendu parler d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06   Sam 23 Sep - 23:34

La loi de séparation des églises et de l'état a déjà été mise à mal 7 ou 8 fois, par des lois... qui commencèrent sous pétain, mais continuèrent aussi sous les socialistes...
Les élections en cours ne serviront qu'à continuer un processus enclenché depuis longtemps...
Aujourd'hui, cette loi de séparation est constamment bafouée par des actes de tous les jours de politiques pas scrupuleux...
Dernière en date, on en a parlé: nommer une place publique du nom d'un curé célèbre...
Mais aussi quand un politique se rend à une cérémonie religieuse en tant que politique... quand un autre se mêle de faire des arrangements entre la république et l'une ou l'autre religion, quand une mairie vend pour 1 euro symbolique un terrain public pour que des gens y construisent une mosquée... quand dans les cantines d'école, on voit servir de la viande halal, quand une certaine maire fait ouvrir des heures spéciales à une piscine , qui sera réservée qu'aux femmes, pour faire plaisir à un électorat musulman, quand les cloches de l'église du quartier d'à côté se mettent à hurler à toute volée à 11h du soir pour fêter la victoire de la france à la demi finale de foute, pffff ! plein d'exemples, ça manque pas, ça n'arrête pas...
Ces petits actes de la vie de tous les jours, qu'on passe sous silence, où quand ils apparaissent en plein jour n'émeuvent qu'1/20ème de la population, et le chiffre est plutôt large... la plupart des gens sont indifférents...

Jocelyn B. est un de ceux qui courageusement mettent le doigt où ça déconne dans ce domaine.... et c'est pas moi qui viendrai à redire quand il tourne en ridicule des personnages sectaires, intégristes, opposés aux droits humains, et pour certains bien proches du fascisme (opus deï, entre autres) et de l'assassinat...

Bonne soirée à toi et à tou(te)s
Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06   Mar 26 Sep - 9:48

Deux articles concernant la laïcité , pêchés dans le respublica...
Bonne journée.
bien frat.
Véro



OFFENSIVE ANTI-LAÏQUE DE SARKOSY

Face au rapport Machelon et proposition « Glavany », défendre la laïcité

Ce qui frappe à la lecture du rapport commandé par le ministre de l'Intérieur à la " commission Machelon " afin de justifier le " toilettage " de la loi de 1905, c'est qu'il s'attache à vider de sens l'article 2 de cette loi et à réinstaller le religieux dans l'espace politique en gommant les notions de " sphère privée " et de " sphère publique " , effaçant ainsi d'un trait de plume la longue histoire de la laïcité que notre pays avait durement élaborée et qui avait abouti à la séparation stricte des Eglises et de l'Etat... C'est un retour en arrière perpétré au nom d'une " pseudo-faillite " du " modèle français " , auquel se substituerait un " modèle sociétal anglo-saxon " ( pourtant à bout de souffle) découpant notre espace social en niches communautaristes , décalque de la déstructuration de l'espace " unitaire " national que prépare la construction politique européenne... En permettant toutes les formes de financement public pour la construction des lieux de culte, la commission " Machelon " détruit un des éléments essentiels de cette séparation stricte qui caractérise notre République.

En élargissant la notion " d'association cultuelle " jusqu'à la confondre avec celle " d'association culturelle et sociale ", elle place sous la coupe réglée d'une quelconque communauté ce qui relève de la responsabilité et de l'action publiques, en instituant, notamment, les prémices d'un communautarisme qui n'ose pas dire son nom, comme le montre également sa volonté de développer " les cimetières privés ". En renforçant les spécificités de l'Alsace-Moselle par l'introduction dans l'enseignement de la religion musulmane et le paiement des imans, elle renforce la notion " concordataire " au détriment du principe laïque et laisse entrevoir combien elle souhaite faire passer notre pays d'une situation " laïque " à une situation " sécularisée " par le biais d'accords Etat-Eglises.

Il faudra décortiquer ce rapport, en éclairer les intentions politiques, en montrer la nocivité et le bond en arrière qu'il suppose pour notre pays : nos impôts locaux vont-ils servir à financer les mosquées, les écoles coraniques, l' action sociale et caritative des structures islamiques ? Cela mérite, pour le moins, un débat national et l'intervention du peuple de France !

Mais il faudra aussi montrer combien ce rapport " surfe " sur les ambiguités, les compromissions, la pusillanimité , les décisions quotidiennes des responsables politiques de ce pays, de droite comme de gauche, enclins à précipiter notre société dans un espace européen qui la détruit et à cultiver la " quête " électorale " tous azimuts " (mais là, il va peut-être y avoir des surprises) . Et en particulier sur les textes , discours et pratiques des élus et responsables socialistes .

La proposition de loi sur la laïcité , déposée le 29 juin dernier par Jean Glavany, (au sujet de laquelle j'ai produit une lecture critique parue dans " Respublica ") énonce , à propos de la situation en Alsace-Moselle , les mêmes projets que le rapport incriminé ici , suggérant elle aussi d'enseigner l'islam , et , par conséquence , d'aligner le statut des imans sur celui des prêtres catholiques, tout en renvoyant " aux calendes grecques " la possibilité d'uniformiser l'application de la loi de 1905 sur l'ensemble du territoire . De la même manière, elle balaie l'article 2 de cette loi, cité ainsi : " la République ne reconnaît ni ne privilégie aucun culte " alors que son énoncé est : " la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte " , ce qui, on en conviendra , n'a pas la même signification ni les mêmes conséquences . Et elle génère l'émergence des tentations communautaristes quand elle évoque la gestion des lieux de sépulture et admet , comme une situation définitivement fixée , l'existence d'un enseignement privé, concurrentiel de l'enseignement public : on est tout près des futures structures " éducatives " musulmanes .

Mais le plus grave, de ce point de vue, c'est la pratique " quotidienne " de ces élus " de gauche " qui prétendent œuvrer au nom de la laïcité . Un seul exemple ici, mais, ô combien révélateur, celui de la construction du centre islamique " nord " de Rennes ( maire socialiste) sur un terrain municipal , avec un investissement municipal direct , confié à une association islamique , comprenant des espaces destinés à la prière , à l'éducation , à l'action sociale . Mais c'est l'application du rapport " Machelon " avant son existence même!!! Car , d'Evry à Aix en Provence ( où l'opposition socialiste en appelle au financement public de la future mosquée face au maire UMP , pour le moins réticent) , en passant par Lyon et Paris , il n'est de semaine où " la nomenclature " des élus socialistes ne met en pratique ce que le rapport vilipendé préconise aujourd'hui.

La " balle est dans le camp " de tous ceux qui portent en eux les valeurs essentielles de la laïcité : liberté de conscience, égalité des droits sans distinction d'option spirituelle , universalité de l'action de la sphère publique dévolue au seul intérêt général. Quelles soient portées par un rapport officiel, par une proposition de loi - aujourd'hui oppositionnelle- ou qu'elles viennent de l'action commune d'élus de toutes les obédiences , les atteintes au socle laïque de notre République et à l'institutionnalisation de cette laïcité , n'ont pour but que de les affaiblir pour pouvoir , ensuite , insérer notre pays dans un espace politique européen où les Eglises ( et en particulier la première d'entre elles ) réimposeraient leur (s) loi(s)...

Nous avons dépassé l'état d'alerte ; nous sommes en état de " Résistance ", et cette résistance doit être celle de tous, par-delà les " boutiques " et les calculs étroits... Elle doit s'organiser autour d'actions nationales et unitaires car elle doit se dérouler dans l'espace public, devant notre peuple et avec lui , toutes sensibilités confondues , le principe laïque transcendant les influences des partis .

" Les laïques en Réseau " préparent une interpellation publique des candidats aux prochains scrutins à partir d'un questionnaire qui lancera une campagne d'information et de sensibilisation au thème de la laïcité pour qu'il s'impose au cœur du débat électoral. Chacun pourra relayer cette première initiative.

Mais il faut que toutes les structures qui ont au centre de leur réflexion et de leur action la défense et le renforcement du principe laïque de notre République se retrouvent et agissent ensemble .

Si les propositions nocives des " deux partis de gouvernement " s'imposent et, avec elles, les dérives communautaristes confortées par " la gauche de la gauche " (ouf) , " les laïques " (le terme est, certes, discutable) n'auront à s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Robert Albarèdes

[email]cplaid@yahoo.fr[/email]liberte-egalite-laicite.over-blog.com

[url=][/url]Le rapport Rossino complète le rapport Machelon

En apparence, on pourrait croire que le Rapport Machelon, qui propose de toiletter la loi de 1905 et le rapport Rossinot qui propose une charte de la laïcité à faire signer à tous les acteurs du service public sont contradictoires. Il n'en est rien. En réalité les deux rapports sont tout à fait complémentaire et donnent un idée plus précise sur la stratégie de Nicolas Sarkozy pour mettre fin à cette laïcité qui nuit à sa stratégie éléctorale communautaire.

La stratégie de Nicolas Sarkozy est connue : mettre fin à cette laïcité française et à la loi de 1905. Cependant, il a compris combien les français y étaient attachés. Il a donc adopté une stratégie de dissimulation qui est tout entière exprimée dans le rapport Rossinot : Les Français placent la laïcité au coeur de la République. Ils sont pleinement conscients de ce que le principe de laïcité est - aujourd'hui plus encore qu'hier - l'un des moteurs les plus puissants de l'intégration. Toute l'idée est de définir que la laïcité par rapport aux religions. La laïcité serait bien sur préservée en tant que principe général de liberté de conscience et de culte mais son aspect de séparation de l'église et de l'Etat inscrit dans la loi serait modifié. C'est sous ce couvert que le rapport Rossinot se propose de réaffirmer la laïcité.

A aucun moment dans les cinquante pages du rapport, dont pourtant le titre est clairement " la laïcité dans les services publics ", on ne trouve la mention de la séparation de l'église et de l'Etat. Le rapport ne traite que de l'obligation de neutralité de l'Etat par rapport aux religions. La laïcité est décrite comme l'idée que l'Etat repose directement sur la volonté des citoyens, sans subordination à aucune autorité supérieure à cette volonté. (p.3) Cela suppose que n'importe qui, par un simple référundum ou même juste sur base de son mandat, puisse se permettre de redéfinir la laïcité comme il lui chante.

Tout au long du rapport est déclinée une laïcité qui s'appliquerait au cas par cas selon les villes et collectivité territoriales : Qu'il agisse en qualité de législateur ou de puissance publique, l'Etat a le devoir de tirer les conséquences de cette expérience (la loi sur le voile) et de prévenir l'émergence de nouvelles situations de crises. Sans obérer la marge de manoeuvre des décideurs locaux, et notamment la libre administration des collectivités territoriales, il doit les aider à mesurer les implications concrètes des principes de laïcité et de neutralité dans les services publics dont ils ont la charge, et mettre à leur disposition les outils juridiques et pratiques nécessaires pour faire face aux pressions. (p.12) La formulation est déjà ambiguë. Le rapport ne peut se permettre de considérer que la loi sur le voile fut un échec.

Que ce soit le rapport Obin ou le Rapport Chérifi sur l'application de la loi du 15 mars 2004 à la rentrée scolaire 2005, tous les acteurs s'accordent à dire que cette loi aconsidérablement fait reculer les dérives et l'entrisme des organisations communautaires. Cependant, le rapport insiste sur le fait que de nouvelles lois ne sont pas nécessaires. Toute l'idée est de créer une laïcité régionale, s'adaptant au contexte et selon la présence et les pressions des groupes religieux et communautaires.

(...)

Plus généralement, ce rapport est un porte ouverte aux dérives sectaires et communautaristes. On sait quel importance ces organisation accordent à leur présence comme bénévoles à la Santé publique, et comme infiltration des entreprise par le biais de la formation professionnelle.

Le rapport y prend garde et propose de faire signer un contrat de non prosélytisme aux acteurs bénévols des hôpitaux et de la formation professionnelle. Cette signature valant agrément et inscription sur une liste blanche, on imagine combien toute dérive sectaire ou communautariste ira signer en toute bonne foi ce document. En effet, aucune de ces organisation ne fait de prosélytisme, ils font simplement du bénévolat, incitant les patients à refuser la transfusion sanguine ou d'être soigné par le sexe opposé, réclamant des menus spéciaux à l'attention de certains patients, et propose aux incurables des solutions miracle issues de médecine orientale. Aucun prosélytisme non plus dans la formation professionnelle, simplement des cours de dévellopement personnel et du coaching. Ces organismes signeront volontiers une vague charte limitant le prosélytisme et auront alors agrément pour agir en toute liberté dans les domaines qu'ils convoitent le plus : la santé, l'emploi, l'école.

(...)

D'une façon générale, le rapport est bardé d'exceptions à faire, de règles à adapter d'une laïcité à débattre, à remettre en question à réformer. Sarkozy est donc bien aise de trouver dans ce rapport, sa laïcité, une laïcité dynamique, en rupture, une laïcité du changement. L'idée force du rapport est exprimée sous deux formes : la laïcité est d'abord un idéal avant d'être une norme juridique créatrice de droits et d'obligations. (p. 3) et p.29 : la laïcité est d'abord une éthique avant d'être une règle de droit.

C'est cette idée qui est la plus dangereuse et sur laquelle se fonde tout le rapport. Si la laïcité est d'abord un idée ou une éthique avant d'être une règle de droit, cela implique que Sarkozy, par une série de rapports commandés à divers acteurs redéfinira la laïcité à sa guise pourra ensuite toucher au droit et toiletter la loi de 1905 sans avoir l'air de toucher à la laïcité et donc, sans choquer les français. On laisse à ce peuple conservateur qui ne comprend rien un petit joujou d'apparence pour apaiser la fièreté nationale et l'exception culturelle mais dérrière on saborde entièrement une des base fondamentale de notre république. Mais avec un rapport commandé par Sarkozy, à quoi s'attendait-on ?

Antoine Grégoire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06   

Revenir en haut Aller en bas
 
Relai info Lettre athéisme.org du 22 09 06
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité d'athéisme
» [RP] [Pastorale de Zyana]
» Yagar Shsk, le Sanguinaire
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: A propos d'obscurantismes...-
Sauter vers: