Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 mouvement étudiant en grece

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
éTOc

avatar

Nombre de messages : 113
Localisation : Ilien
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: mouvement étudiant en grece   Jeu 29 Juin - 13:44

Le mouvement étudiant en Grèce a atteint des niveaux explosifs

de Aris OIKONOMOU

C’est du jamais vu !!!! 407 facultés sont désormais occupées. 241 facultés universitaires sur 258 et 166 facultés des Hautes Ecoles sur 198 dans toute la Grèce. Soit presque 90% des facultés sont occupées par des étudiants.

Pour la faculté de Médicine de Thessalonique, comme pour le plus part des facultés, la session de juin est déjà raté. Cette faculté vient conclure sa 3ème semaine d’occupation- avec trois supers AG qui l’ont confirmé-. Impossible de rattraper les cours, laboratoires et autres activités nécessaires. Encore plus impossible d’entamer la procédure des examens vu que le Secrétariat est fermé et que les salles sont inaccessibles.

Tous les étudiants de Grèce se trouve dans cette même position et leur majorité semble être d’accord sur le point suivant : « Tant que la loi-cadre nous hante nous ne pouvons pas baisser les bras, même si cela veut dire rater notre session d’examens ». La preuve, dans l’espace de deux semaines le nombre des facultés occupées a doublé et la participation aux AGs atteint de chiffre records.

Hier, Jeudi 15/06, même les plus suspicieux (par exemple, le Ministère de l’Education qui parle de désinformation et manipulation des étudiants) ont eu la preuve que ce mouvement est décidé d’aller jusqu’au bout.

15000 à Athènes, 8000 à Thessalonique, 1000 à Ioannina plus ou moins la même chose à Volos, Chalkida, Corfu et 400-500 étudiants à l’île de Mytlini (Chios).

Même si celle-ci est la troisième mobilisation de ce type dans un mois. C’est celle qui a regroupé les plus gens dans les plus des villes.

Toutefois les étudiants ne se mobilisent pas tous seuls. Ils ont le soutient des plusieurs parti politiques (notamment le KKE, le NAR, le SYN et le PASOK), des syndicats (GSEE, ADEDY et du Front Syndical du KKE le PAME), des associations et personnalités.

Le Ministère essaie de se rattraper

Depuis le début du mouvement le Ministère parlait de désinformation des étudiants et de leur manipulation par des groupements gauchistes. Toutefois depuis le début de cette semaine et vu l’ampleur du mouvement, Gianakou (la Ministre de l’enseignement) a changé de ton. Premièrement elle a dit que la proposition de loi qui prendrait les proposition des loi cadres ne sera pas discuter lors de la séance d’été du Parlement comme prévu mais à la séance plénière de la rentré-une fois les élections communales passées. Deuxièmement elle essaie de séduire le mouvement en proposant le dialogue et la négociation sur le contenu de la loi cadre. En fin hier elle a accepté de parler avec une « délégation » de la coordination de occupation- dont la représentativité a été contestée par beaucoup - et elle leur a dit un vague « Il n’y a aucun danger pour asile académique et les syllabus gratuits ».

Il est évident que le Gouvernement sent la pression et sent qu’il a mal géré l’affaire (trop de reformes anti-populaire, manipulation médiatique, répression violentes du mouvement etc.). Surtout à quelques mois des élections il veut apaiser la situation, mais il est probablement trop tard.

Le mouvement rencontre beaucoup des difficultés (massification, participation dans les occupations, vacances etc.). Malgré celle-ci, le mouvement tient encore le coup. Il grandi, acquiert ses expériences, développe sa conscience. Nous ne pouvons que lui faire confiance et tirer les leçons après.

To be continued...

http://publish.indymedia.org/fr/2006/06/841212.shtml

Reforme de l’Education : dernier bras de fer des opposants avec le gouvernement avant les congés d’été

D’importantes mesures de sécurité ont été prises pour accueillir les 35 ministres de l’Education des pays de l’OCDE attendus aujourd’hui à Athènes. Les dernières manifestations étudiantes ont été marquées par des violents débordements

Athènes s’apprête à passer une semaine agitée sous le signe de l’Education. Les universitaires et étudiants s’opposant au projet des reformes du gouvernement ont appelé lundi à la vigilance dans les semaines qui suivent, afin que ne soit pas adopté au Parlement le projet de loi sur les changements dans l’enseignement supérieur en session d’été. Alors que la capitale grecque accueille mercredi la première réunion des ministres de l’Education de l’OCDE hors du siège parisien de l’organisation, les manifestants devraient battre le pavé à peu près tous les jours.

Mardi 27 juin est organisée à Athènes une manifestation a 13h, et une autre le lendemain à l’occasion de la réunion à Lagonissi (site balnéaire de l’Attique) des ministres de l’Education de l’OCDE. Jeudi enfin, un meeting est prévu devant le Parlement où sera débattu l’art. 13 de la Constitution sur l’enseignement supérieur ouvrant la voie à la création d’universités privées.

Etudiants et professeurs prennent position contre leur participation au dialogue avec le ministère, les professeurs déclarent se préparer à une campagne d’information de l’opinion publique sur les problèmes dans les universités.

Toutefois, à l’approche de la période des congés d’été, les universitaires ont annoncé après leur réunion du samedi qu’ils suspendaient leur mouvement de grève à partir de la semaine du 3 juillet.

Au même moment, les enseignants du secondaire se consultent pour programmer au début de la prochaine année scolaire, en septembre, des mouvements de grève. Comme l’a précisé le président de la Fédération des enseignants, Dimitris Bratis, il a été décidé d’une grève de 5 jours une semaine après la rentrée scolaire et donc après le 18 septembre, si les revendications des enseignants ne sont pas satisfaites.

En attendant, Athènes accueille pour deux jours la session des ministres de l’Education des Etats-membres de l’OCDE dont les travaux s’ouvriront mardi 27 juin à Lagonissi (banlieue balnéaire d’Athènes) par un discours de la présidence, le ministre Marietta Giannakou, 35 ministres y étant attendus, ainsi que le SG de l’OCDE, Angel Gurria, 5 autres ministres d’Etats non membres de l’organisme participant à titre d’observateurs, et 200 autres représentants du monde entier.

A l’agenda figurent les dossiers de l’enseignement supérieur, qualité-égalité-rentabilité.

http://www.info-grece.com/modules.p...

Témoignage sur ce qui c’est passé hier et photos.

Hier, il y a eu des affrontements historiques. Des camarades s’affrontaient aux flics directement, avec beaucoup de risques pour leur liberte et meme pour leur vies, afin que le reste des manifestant(e)s puissent entrer dans la faculte de loi pour se sauver. Il y avait plus de deux milles personnes a l’ interieur et les flics lancaient des dizaines de grenades par les fenetres. Les leaders gauchistes ont prefere s’occuper des libertaires pour les empecher de lancer du feux par la terrasse (quand les porcs ont reussit a approcher) et faissaient de la (leur) politique sur le dos des gens qui ne pouvaient plus respirer... Ils sont graves, quoi....

Les camarades ont reussit a plusieurs reprises a repousser les flics, chose particulierement difficile cette fois...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: mouvement étudiant en grece   Jeu 29 Juin - 14:40

Merci eToc.

Même si ça passe pas aux infos, au moins ici, sur Bolet Satan, tout le monde peut venir le lire...

Ca chauffe pas mal en effet!

Bien frat.
Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: mouvement étudiant en grece   Jeu 29 Juin - 17:32

Merci eToc !!! Que voilà des luttes exemplaires qui redonnent du coeur au ventre !!!

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mouvement étudiant en grece   

Revenir en haut Aller en bas
 
mouvement étudiant en grece
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le déclin du mouvement lavalas et l'échec de Préval sur le terrain
» Coureur à demi mouvement
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
» Le mouvement syndical haitien en pleine forme.
» Eloge d'un étudiant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Tout ce qui vous passe par la tête...ou même ailleurs...-
Sauter vers: