Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ségolène Royal favorable au retour du service militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Ségolène Royal favorable au retour du service militaire   Mar 6 Juin - 12:10

Ségolène Royal favorable au retour du service militaire, par Jocelyn Bézecourt
Fille et sœur d'officiers, Ségolène Royal a sonné la charge à Bondy. Contre la délinquance des jeunes, pour la responsabilisation de la jeunesse, l'armée, voilà quelle serait notre amie, notre parente bienveillante, notre guide droit, notre conscience maternelle. La future candidate au poste de chef suprême des armées a jugé que «la suppression du service militaire a été une erreur, il faut en inventer un nouveau» (Libération 2 juin 2006). Rien que ça.

Le service militaire a été supprimé par Jacques Chirac en 1996, une mesure historique qui mérite d'être saluée tant les décisions heureuses du chanoine de Latran auront été rares en douze ans de présence à l'Élysée. Les jeunes hommes étaient enfin débarrassés de ce semblant de fraternité où dix mois d'ennui, dans les meilleurs cas, et d'humiliations, dans les pires, leur étaient infligés au nom de l'honneur et de l'amour de la patrie. Parer la servitude des plus nobles sentiments est la justification d'une soumission sans faille devant l'uniforme. Mais loin de servir la nation, c'est-à-dire, aussi, les concitoyens dans un exercice de solidarité nationale, le service militaire n'était en fait qu'un partenaire de l'ANPE chargé d'employer à bas prix des hommes à tout faire, payés moins d'un dixième du SMIC (certes logés et nourris...), à la disposition de militaires, des vrais, qui avaient là matière à exercer une autorité dérisoire. Misère de l'autoritarisme où on jouit d'ordonner, de commander à autrui, spécialement s'il est plus qualifié, intelligent ou instruit que soi-même. Piteuse revanche.

La nostalgie du service militaire émeut de préférence ceux, et celles, qui ne l'ont pas subi, comme Ségolène Royal, ou qui l'ont effectué à des niveaux élevés dans la hiérarchie. La justification est double, l'imposture aussi : autodéfense de la République et rapprochement fraternel des individus. D'une part, l'immersion de citoyens à l'intérieur de l'armée ne saurait être un rempart contre l'instauration d'une dictature militaire ou une garantie pour la sauvegarde de la République. Soumis à ses chefs, le conscrit n'a pas pour fonction de participer à la prise de décision mais d'obéir, là est sa gloire, et de se taire, là est son honneur. D'autre part, la cohabitation d'appelés du contingent qui partagent bien peu de caractéristiques (milieu socio professionnel, niveau d'études, culture personnelle, etc.) ne créé aucun rapprochement entre les personnes. On ne fraternise pas sincèrement sous la contrainte et l'imposition de commandements arbitraires. Un autre argument est l'acquisition de compétences que l'enfermement dans l'armée procurerait à des recrues reconnaissantes. Mais comment y croire quand celles-ci sont, quasiment toujours, affectées à des tâches subalternes desquelles aucune expérience positive ne peut émerger et profiter à leur avenir professionnel ? Combien d'étudiants, de jeunes travailleurs, de chômeurs en recherche d'une qualification, ont gâché dix mois ou un an dans l'obéissance à des supérieurs bornés et formatés au son de chants militaires de basse littérature ?

Le souvenir de l'armée populaire de Valmy, le peuple en arme qui se lève face à l'ennemi extérieur, évite d'affronter ces réalités. La nostalgie du service militaire est l'écho des ambitions personnelles de ceux, loin du kaki et des cheveux ras, que la proximité ou l'aspiration au pouvoir place nécessairement aux côtés de l'armée. Et cela en ignorant, par méconnaissance, illusion ou mépris, la perte de temps, les humiliations et les brimades consubstantielles à cette période.

Jocelyn Bézecourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ségolène Royal favorable au retour du service militaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» Plume du Soleil alias G Dragon [E.C]
» Le système scolaire scanadinave (Norvège)
» le G.I.L.E. : de Sidi-Bel-Abbès à Corté
» Kim Taehyung - V[BTS] par Park Jimin [BTS] - PRIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: Politique délirationnesque...ou même franchement abjecte...-
Sauter vers: