Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bahar Kimyongür ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Bahar Kimyongür ...   Jeu 11 Mai - 13:02

Bahar Kimyongür est un citoyen belge âgé de trente-deux ans. Il a consacré
ces dix dernières années à faire connaître la situation dramatique vécue par
les détenus politiques en Turquie. Tortures (chocs électriques, mutilations,
viols.) et assassinats sont monnaie courante pour ces prisonniers -comme il
ressort également des rapports d'Amnesty International et des condamnations
prononcées par la Cour européenne des Droits de l'Homme à l'encontre de l'
Etat turc-. Bahar, dans son engagement contre l'impunité, a multiplié les
interventions publiques pour sensibiliser la population et a organisé
plusieurs missions d'observation des prisons pour les parlementaires
européens. Il peut ainsi affirmer : « Durant toutes ces années, je n'ai fait
que me battre contre le terrorisme, pour la démocratie et la justice en
Turquie et dans le monde, dans un cadre toujours démocratique et légal ».

Pourtant, le 28 avril 2006, Bahar a été arrêté par la police hollandaise.
Lui a alors été signifiée l'existence d'un mandat d'arrêt international
lancé à son encontre par la Turquie au motif qu'il serait membre d'une
organisation terroriste. L'Etat turc exige son extradition par les Pays-Bas
car il lui reproche d'avoir interpellé l'un de ses ministres au Parlement
européen en 2000 pour dénoncer les exactions commises envers les prisonniers
politiques. Dans l'attente d'une décision, Bahar a entamé une grève de la
faim afin de protester contre une atteinte à la liberté d'expression et d'
association.

Le Comité pour la liberté d'expression et d'association (CLEA) rappelle que
s'exprimer, s'organiser, contester : ce n'est pas du terrorisme et qu'il
serait inacceptable que Bahar soit remis entre les mains des tortionnaires
turcs qu'il dénonce. Le gouvernement belge doit protéger son ressortissant
en se positionnant officiellement pour obtenir le rapatriement de Bahar des
Pays-Bas vers la Belgique.

En effet, notre pays porte une lourde responsabilité dans cette affaire. D'
abord, le 28 février dernier, un tribunal brugeois a condamné Bahar en
première instance à quatre ans de prison ferme en tant que membre d'une
organisation terroriste. Mais quand on rapporte la qualification juridique
aux faits reprochés, on constate qu'il s'agit manifestement d'une attaque
contre les libertés d'expression et d'association, des libertés pourtant
garanties par notre constitution. La justice belge, en usant de nouvelles
législations, le punit pour avoir traduit, diffusé et commenté un communiqué
du DHKC -une organisation d'opposition au régime turc- et d'être membre du
bureau d'information de ce mouvement à Bruxelles. Bahar a directement
interjeté appel de cette décision politique. Trop tard : cette condamnation
a donné le feu vert à l'action de l'Etat turc. Ensuite, il faut également
savoir que la Belgique a eu connaissance du mandat d'arrêt -émis le 6 avril-
mais n'a pas prévenu Bahar. Au contraire, dès qu'il a quitté le territoire
belge -le verdict brugeois l'y autorisait-, il a été intercepté par la
police hollandaise.

Dans cette affaire, rien n'est laissé au hasard : l'Etat belge sacrifie
sciemment l'un de ses ressortissants à la raison d'Etat pour satisfaire les
exigences de la Turquie -qui s'est sentie offensée par la disparition de
Fehriye Erdal-.

En fait, malgré lui, Bahar est devenu le symbole des dangers que les
nouvelles lois antiterroristes adoptées en Europe font peser sur nos
libertés. Non seulement ces législations mettent à mal les libertés d'
expression et d'association en les assimilant à des actes terroristes mais
en plus elles conduisent à menacer la vie d'un homme qui n'a commis aucun
délit. Le combat pour soutenir Bahar continuera et s'amplifiera jusqu'à sa
libération. D'ailleurs, des quatre coins du monde affluent d'ores et déjà
des messages de solidarité sur le site du Clea www.leclea.be/ (infos
supplémentaires sur le site)

---------------------------------------------------------------------------------------------

RASSEMBLEMENT POUR BAHAR

Palais de Justice de Bruxelles
(Place Poelaert)
Jeudi 11 mai à 17h30

_______________________________________________

Pour envoyer un message au CLEA : cleaclea@laposte.net

Clea mailing list
Clea@pimentsrouges.be
http://pimentsrouges.be/cgi-bin/mailman/listinfo/clea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bahar Kimyongür ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: MOTIF Libertaire :: Actualités Libertaires :: Manifestations-
Sauter vers: