Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand islam rimait avec charme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Quand islam rimait avec charme...   Mar 2 Mai - 22:33

Quand islam rimait avec charme


Le site web marocain « Tel Quel » revient sur les siècles de littérature érotique dans les pays arabes, en déplorant le puritanisme qui règne aujourd'hui.
Avant de vous présenter son dernier dossier, la version électronique de l'hebdomadaire marocain Tel Quel vous l'annonce : « Attention ! Les plus jeunes lectrices ou lecteurs pourraient trouver dans ces pages matière à un certain émoi. Parents, vous voilà prévenus ». Et toc !
Les islamistes de tous poils ne pourront pas évoquer l'atteinte à la pudeur pour faire saisir ce
numéro 219, qui retrace l'histoire du sexe et de l'érotisme dans les pays arabes.

Celle-ci débute à l'époque de la Djahiliya (l'ère préislamique), où la sexualité est débauchée, (d'après Abou Bakr, compagnon du Prophète) et les principaux objets de cultes des bédouins, des statuettes féminines (comme la déesse Al-lat). Avec l'islam, Dieu devient masculin (Al-lat est le féminin d'Allah), et les pratiques érotiques sont codifiées : la vie sexuelle devient la vraie raison d'être du mariage.
Quant au Prophète, il est le modèle de l'homme viril mais correct ; tolérant : et libéral .
Dans le Bagdad florissant de la dynastie abbasside, au VIIIe siècle, on découvre la littérature exaltante d'Asie.
En résulteront les contes des « Milles et une nuit », véritable manuel d'érotisme, de techniques de séduction et de perversion.

Trois siècles après la mort du Prophète, la Sunna, recueil de ses actes et paroles, devient une source principale de législation. Les poètes, les philosophes, les savants et les voyageurs arabes vont s'en donner à coeur joie.

Ainsi l'Algérien Ahmed Tifashi, connu pour son traité d'érotologie intitulé « Le délice des cours, fondé sur une matière qui n'existe dans aucun ouvrage », Nous ne sommes qu'au XIIe siècle ! Plus tard, au XVIe, le cheikh Mohamed Nefzaoui se rendra célèbre en écrivant le « Jardin parfumé pour le délassement de l'esprit », le « Kama Sutra arabe »
Ces érotologues étaient loin d'être des mécréants, ils pensaient juste que l'amour charnel était une des plus belles créations divines : « L'accès à la femme stimule notre adoration de Dieu », a pu écrire Ahmed Tifashi (Cadi algérien du XIIIe siècle).

A l'heure où le puritanisme connaît un regain de forme, partout dans le monde, il est urgent de redécouvrir ces trésors :

« Tel Quel », « Quand les musulmans osaient »


http://www.telquel-online.com/219/index_219.shtml

Skander Houidi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue
Protégée par bolet !
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 59
Localisation : Près de lyon
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Quand islam rimait avec charme...   Jeu 4 Mai - 13:21

C'est aussi le cas pour l'Egypte. Une grande régression d'une société qui m'a toujours choquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com/
 
Quand islam rimait avec charme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.
» (Terminé) Je me sens pousser des ailes quand je suis avec toi ... (Eddie & O.)
» « Quand j’danse avec le grand frisé... »
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» quand avouer rime avec souffrir ? Mirka & Xander (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: A propos d'obscurantismes...-
Sauter vers: