Bolet Satan et Compagnie...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuisine mécréante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bolet satan
champipi foutrement mécréant!
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 62
Localisation : Waremme, belgitude
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Cuisine mécréante...   Dim 1 Jan - 15:17

Christ à la façon


-Prenez un christ. Un beau christ.
-Pas cher. Dans n'importe quel jardin d'oliviers (certains ingrédients y sont disponibles gratos !!!). Seulement pour 40 déniés !!! Super promo !!!
-Saisissez le christ fermement après que la fournisseuse (Judas Nana) l'ait bien conditionné.
-Faites mariner par devant sans un drain et lavez bien à l'aide de pierre ponce. (pour les cop(ain)(ine)s: pis latte, ôssî...)
-Flagellez vigoureusement, afin que telle viande soit bien saignante et giclante. Ornez la tête de plantes suffisamment épineuses pour bien percer la boîte crânienne.
-Fatiguez la viande à l'aide de deux planches, et ce, à répéter 12 fois. Si la viande tombe, même jusqu'à trois fois, relevez. Vigoureusement.
-Clouez la viande ainsi préparée sur les deux planches susdites.
-Dès le premier frémissement, percez le flanc afin d'évacuer l'eau de cuisson.
-Vinaigrez ensuite l'orifice buccal.
-Laissez lentement mijoter.
-Déclouez.
-Ensevelissez.
-Laissez décomposer durant trois jours.
-Vous obtenez par après un mets succulent qui ne cesse de gustatifier nombre de gourmet(te)s depuis plus de 2000 ans !!!

Prêtre accommodé

-Prenez un cureton. Un beau cureton. Peu importe la religion ! Un beau cureton, c'est tout.
-Castrez-le de suite.
-Ne faites nulle attention quant à ses objections.
-Afin d'avoir affaire à la race pure, mieux vaut en effet éviter qu'il se reproduise à l'aide de créatures impures.
-Donc dépêchez-vous avant l'extinction de la race.
-Enfin bon.
-On s'écarte du sujet.
-Nous disions donc...un beau cureton...préalablement castré.
-Fessez-le.
-...et pis bon ce que vous voulez...
-s'il y prend du plaisir, votre préparation culinaire est pleinement réussie...
-sinon recommencez.
-vous obtiendrez en fin de compte un être humain pleinement conscient des plaisirs terrestres !




Nonnette à la liégeoise

-Prenez une nonnette. Une belle nonnette.
-Attendrir la viande en lui exhibant vos "attributs".
-Profitez de son émoi.
-Saisissez la par surprise.
-Troussez la.
-Chantez: "ah wé, marêye clap'sabots, troûssî bin voss' cot', troûssî bin voss' cot', ah wé, marêye clap'sabots, kin vo'n'ireû co" ♪♪♪
-Profiteroles de sa surprise à peine simulée.
-Servez chaud.
-Très chaud.


La tête de barbu

Prendre un barbu (pope, imam, rabbin, sikh...), selon saison et arrivage.
Le décapiter.
L'épiler soigneusement.
Faire tremper dans un bouillon relevé de quelques grains de bon sens.
Faire cuire doucement avec des petits légumes.
Servir tiède avec une sauce gribiche.
Pour épater : conserver colliers, amulettes, turbans et autres colifichets. Ils serviront à décorer la table, ce qui ravira petits et grands.
Et bon appétit.

Jeune pèlerin à l’allemande

-Prenez un JMJ. Un beau JMJ.
-Nan l'est pas d'une nouvelle secte. Quoique...
-Prenez-en un de préférence moult pétri d'indulgences.
-Saisissez-le à Cologne au moment où il s'empiffre de choucroute.
-La choucroute en effet et or çà, que vertuchou ! relève le goût.
-Retournez-le comme une crêpe.
-Ce, en l'abreuvant de maintes considérations mécréantes de bas étage.
-Epicez abondamment: à l'aide de bolets poivrés ou même satan.
-Faites revenir en une sauce anarchobéchamel.
-Vous obtiendrez-si tout va bien- un JMJ pantelant, honteux de ses certitudes si frustrement distillées en son esprit défaillant.
-Arrosez l'évènement.


Prélat vaticanesque à la flambée

Préparation :
Viande froide pour 700 000 fidèles (même plus)

Ingrédients :
La foi

Cuisson :
8 h sur buisson ardent

Préparation :

Prenez un vieux pape vivant, et laissez-le décliner doucement.
Dépouillez-le des chasuble et tiare.
Son âme ayant quitté son corps, videz celui-ci, réservez la crosse, et mettez la foi de côté.
Préparez la marinade : des litres de Vieux Papes (Jean XXIII, Pie XII, Paul VI), des herbes aromatiques (rameaux d’olivier, couronne d’épines,…).
Plongez Sa Sainteté et laissez-la reposer dans le bénitier empli de marinade, avec la grenouille imbibée d’eau bénite. Arrosez régulièrement.
Allumez le buisson ardent, thermostat 7.
Disposez le Saint Père sur les braises et faites-le revenir pieusement (*).
Après les bénédicités pasquales, dégustons-le, entre pèlerins, le lundi de Pentecôte, jour restitué !


Accompagnement : eau bénite, vieux Papes, vin de messe

(*) S’il se réveille, criez Au Miracle ! Imaginez la cène !!!

_________________
L'anarchie est la forme la plus élevée de l'ordre (Elisée Reclus)
...car c'est l'ordre sans le pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dynamicbb.forumculture.net
.



Nombre de messages : 1102
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Cuisine mécréante...   Lun 2 Jan - 2:47

Oyé oyé! Nostre Bolet qui s'y remet!
Allez Louya! Encore encore!
Waiye! Super!
Et merchi!
Bien frat.
Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cuisine mécréante...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cuisine du bonheur
» La cuisine française à l'UNESCO?
» Racontage de vie mais côté cuisine...
» Débuts en cuisine -libre-
» Travaux dans la cuisine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bolet Satan et Compagnie... :: A propos d'obscurantismes...-
Sauter vers: